3,5 millions de touristes en provenance de pays arabes visiteront la Turquie en 2017


Jeudi 29 Juin 2017 - 13:25
AA


Istanbul - L'Union des hommes d'affaires arabes et turcs (ARTIAD) prévoient la visite de 3,5 millions de touristes arabes en Turquie en 2017.


Interrogé par l'Agence Anadolu, le président de l'ARTIAD, Cemalettin Kerim a indiqué que sept millions de touristes arabes ont visité la Turquie les trois dernières années et connaissent très bien la Turquie.

«Les séries télévisées, les visites officielles des dirigeants, le pèlerinage, les visites à Jérusalem et les relations du monde des affaires permettent une connaissance réciproque profonde», selon Kerim.

«Le gouvernement turc a pris une bonne décision, celle d'augmenter le nombre de ses attachés du commerce et ses consulats à l'étranger. Un nombre qui a augmenté de 100% ces dix dernières années.», poursuit-il.

Kerim prévoit donc l'arrivée de 3,5 millions de touristes arabes dans le pays en 2017.

«Alors qu'une famille occidentale de niveau moyen dépense 700 dollars en Turquie, une famille arabe dépense trois mille dollars, précise-t-il. Ces familles cherchent le confort durant leur séjour. Ce qui revient naturellement à dépenser cinq fois plus.»

Se félicitant aussi des salons internationaux organisés en Turquie, Kerim note que les publicité de Turkish Airlines (THY) et le nombre élevé de vols entre le pays et la région, sont aussi importants.

Le chef de l'ARTIAD ajoute que de très importants investisseurs arabes sont venus en Turquie, dont le Yéménite al-Ahmar qui vit désormais dans le pays.

«Il s'est installé en Turquie et y investit, relève-t-il. Al-Amaar des Émirats Arabes Unis, al-Zamil de l'Arabie saoudite, Retaj du Qatar... tous convergent actuellement vers la Turquie.»

Le montant des investissements directs des pays arabes dans le monde entier était de 1 400 milliards de dollars en 2015, et il est prévu que ce chiffre atteigne 1 700 milliards de dollars l'année courante, révèle Kerim.

«L'Arabie saoudite est le plus grand producteur pétrolier du monde actuellement, affirme-t-il. Elle produit douze millions de barils par jour. Ce chiffre est de 3,5 millions au Koweït, d'environ 3 ou 3,5 millions aux Émirats Arabes Unis, et de cinq millions en Irak. Le monde arabe produit 25 millions de barils par jour maintenant. La production pétrolière est leur principal point commun. Le Qatar est le premier producteur de gaz naturel liquéfié, soit 30% de la production mondiale. Le volume commercial de ce pays est de 89 milliards de dollars.», détaille-t-il, heureux de l'intérêt porté par les hommes d'affaires Arabes à l'endroit de la Turquie.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss