Air France. "Personnes stupides": Royal revient sur les propos de Macron


Samedi 10 Octobre 2015 - 10:21
Ouest-France


Ségolène Royal suggère l'intervention d'un médiateur et revient sur les propos d'Emmanuel macron qui qualifie de "stupides" les violences faites sur des cadres d'Air France.


Ségolène Royal suggère l'intervention d'un médiateur, et recadre son collège Emmanuel Macron
Ségolène Royal suggère l'intervention d'un médiateur, et recadre son collège Emmanuel Macron
Eviter « les mots qui blessent »

Ségolène Royal a estimé vendredi qu'il fallait « éviter maintenant tous les mots qui blessent et ne servent pas la reconstruction d'une solution » à Air France, après les déclarations d'Emmanuel Macron qualifiant de « stupides » les auteurs de violences sur des cadres du groupe.

« Je ne veux pas critiquer un ministre », a dit sur iTélé la ministre de l'Ecologie, interrogée sur les propos de son homologue de l'Economie. « Et en même temps, il faut que les choses soient faites sérieusement, en sécurisant les salariés ».

« Chercher à opposer les salariés les uns aux autres, ça n'a jamais marché », a-t-elle ajouté, se disant à nouveau favorable à la nomination d'un médiateur dans ce conflit. « Ce n'est pas la peine de laisser le dialogue se dégrader ou rester dans une situation de blocage », a-t-elle souligné.

Médiateur

Un médiateur peut être désigné pour favoriser la reprise du dialogue au sein d'Air France si celui-ci peine à se remettre en place après les violences commises lundi contre des membres de la direction de la compagnie aérienne, a estimé vendredi Ségolène Royal.

« Si le dialogue est difficile à renouer compte tenu de ce qui s'est passé, les dirigeants de l'entreprise et les organisations syndicales peuvent très bien se mettre d'accord sur le nom d'un médiateur qui réunirait un accord de toutes les parties prenantes et qui pourrait contribuer à renouer le fil du dialogue », a déclaré la ministre de l'Ecologie sur iTélé, qui exerce la tutelle sur le secrétariat d'État aux transports.

« C'est quoi renouer le fil du dialogue? C'est déjà partager un accord sur l'évaluation de la situation. Et sans doute que cette étape-là a été trop précipitée », a-t-elle poursuivi. « Il faut que les partenaires se mettent d'accord déjà sur le partage du diagnostic de la situation. (...) A partir de ce moment, on peut co-construire ensemble des solutions ».

« Tout le monde doit faire des efforts, bien évidemment. Je pense que désigner une seule catégorie de salariés comme devant porter tous les efforts ou chercher à dresser les catégories de salariés les uns contre les autres, (...) ce n'est pas la bonne façon de procéder », a dit Ségolène Royal.
Reprise des négociations ce vendredi

Le PDG d'Air France-KLM Alexandre de Juniac recevra vendredi en milieu de journée les dirigeants du SNPL en présence de Frédéric Gagey, PDG d'Air France, et de Xavier Broseta, le DRH de la compagnie molesté lundi par des manifestants en colère.

Le conseil du SNPL a voté à une écrasante majorité (36 voix pour, huit absentions) la reprise du dialogue avec la direction, a précisé le porte-parole, Emmanuel Mistrali.

« Nous souhaitons rouvrir les négociations, mais nous voulons des efforts raisonnables et justifiables pour les pilotes », a-t-il dit. Un porte-parole d'Air France s'est refusé à tout commentaire.
Suppressions de postes

La réunion de vendredi intervient une semaine avant l'audience en référé du Tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny sur une plainte déposée par Air France contre le SNPL, auquel la compagnie reproche de ne pas avoir fait le nécessaire pour solder son précédent plan de restructuration.

Air France a annoncé lundi 2 900 nouvelles suppressions de postes, parmi lesquelles 300 chez les pilotes, et le retrait de 14 avions de sa flotte long-courrier d'ici 2017 dans le cadre d'un « plan B » consécutif à l'échec des négociations avec les personnels navigants.

La CGT a invité jeudi le SNPL, parmi d'autres organisations du personnel d'Air France, à participer à une intersyndicale mardi prochain pour décider de la suite à donner au mouvement de grève de lundi dernier.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss