Attaques de Barcelone: Rabat a arrêté deux suspects affirme le ministre espagnol de l’Intérieur


Mardi 29 Août 2017 - 11:12
AA


Rabat - Le ministre de l'Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, a indiqué mardi que les autorités marocaines ont arrêté deux personnes suspectées d'être impliquées dans les attaques de Barcelone, tandis que les investigations sont toujours en cours.


Barcelone a été le théâtre de deux attaques terroristes séparées revendiquées par Daech. Quinze personnes ont été tuées et 120 autres blessées dans la première attaque, alors que la deuxième a abouti à la mort du terroriste et de deux personnes, selon des sources officielles. 

Lors d’une conférence de presse conjointe tenue dans la capitale marocaine Rabat avec son homologue marocain Abdelouafi Laftit, le ministre espagnol a relevé la coopération sécuritaire entre son pays et le Maroc, dans plusieurs domaines, dont la lutte antiterroriste. 

Il a ajouté, lors de la conférence tenue au terme de pourparlers avec Laftit, relatifs aux attaques de Barcelone, que cette coopération a abouti récemment à mettre en échec 12 opérations terroristes, soulignant la nécessité de maintenir la coopération sécuritaire bilatérale. 

De son côté, le ministre marocain de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a déclaré au cours de la même conférence que «la coordination sécuritaire bilatérale a permis de démanteler plusieurs cellules terroristes entre les deux pays». 

Il a noté que son pays «condamne fermement les attaques de Barcelone, et les considère comme des actes criminels ». 

Pour le ministre marocain «les fils des immigrés marocains à l’Etranger, faisant partie de la deuxième et de la troisième générations, de ceux qui sont nés dans les pays européens, nécessitent un encadrement spécial pour les empêcher de tomber dans le piège du terrorisme et de se radicaliser, en particulier dans les mosquées non-surveillées ». 

Le ministre marocain a réitéré l’engagement de son pays dans la coopération avec l’Espagne dans sa lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine. 

Plusieurs rapports espagnols ont indiqué, citant la police locale, que des marocains figurent parmi les suspects des attaques de Barcelone. 


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss