Attentat de Diyarbakir: 5 suspects directs placés en garde à vue


Mercredi 12 Avril 2017 - 14:40
AA


Diyarbakir (Turquie) - La Préfecture de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, a officiellement annoncé que l’explosion survenue mardi dans des bâtiments annexes de la police de Baglar est une attaque terroriste, et non un accident comme il avait été dit au début de l’enquête.


La préfecture a publié, mercredi, un communiqué relatif à l’attaque qui a coûté la vie à 3 personnes, dont un policier, et qui a fait une douzaine de blessés légers.

L’enquête a permis d’éclaircir les causes réelles de l’explosion.

Un tunnel d’une longueur avoisinant les 30 mètres avait été creusé par des terroristes depuis l’extérieur du bâtiment où les véhicules de la police étaient entretenus et réparés.

"Les analyses ont permis de découvrir qu’un explosif d’une tonne de kg, composé de RDX, de nitrate d’ammonium, de TNT et de gasoil, commandé à distance, avait été placé dans le tunnel, sous le bâtiment de la police", apprend-on du communiqué.

"Dans le cadre de l’enquête, nous avons interpellé 5 suspects directement liés à l’attaque et avons placé en garde à vue 172 autres suspects", indique encore le message de la préfecture.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss