Ban Ki-moon appelle le Maroc et le Polisario à "suspendre toute action modifiant le statu quo"


Lundi 29 Août 2016 - 11:37
AA


New York - Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé, lundi, le Maroc et le Front Polisario à « suspendre toute action qui modifie le statu quo (…) afin d'empêcher toute nouvelle escalade ».


Le Secrétaire général a exhorté les deux parties, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, à « permettre à la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) de tenir des discussions avec les deux parties sur la situation ».

Ban Ki-moon, s'est dit « profondément préoccupé par la situation tendue dans l'étroite zone tampon au sud-ouest du Sahara occidental entre la berme marocaine et la frontière mauritanienne ».

La tension actuelle entre les deux parties dans la région, intervient, selon le Secrétaire général, à suite « à des changements dans le statu quo et à l'introduction d'unités armées du Maroc et du Polisario ».

Le Secrétaire général de l'ONU a, par ailleurs, souligné l'importance pour les deux parties de « respecter l'esprit et la lettre de l'accord de cessez-le-feu » [signé en 1991].

Le Sahara est un territoire de 266 000 km2 en proie à un conflit opposant les indépendantistes sahraouis du Front Polisario - appuyés par l’Algérie - au Maroc, et ce depuis le départ des forces espagnoles en 1975.

Le conflit entre le Maroc et le Polisario s’est transformé en hostilités armées qui se sont poursuivies jusqu’à 1991, date à laquelle elles ont pris fin par la signature d’un accord de cessez-le-feu parrainé par l’ONU.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss