Chine : Enquêtes sur les violations des réseaux sociaux locaux


Samedi 12 Août 2017 - 12:14
AA


Pékin - L’Administration chinoise de l’espace cybernétique a lancé vendredi une enquête contre les plus grandes plateformes sociales du pays, pour les violations de la cyber-sécurité.


Les enquêtes ont commencé avec Tasent, la plus grande société de technologie du pays, et le propriétaire de la populaire application de messagerie, WeChat. Les entreprises propriétaires des applications Weibo et Baidu sont également dans la ligne de mire des enquêteurs, a annoncé l’administration, dans un communiqué.

Avec le blocage de Facebook et Twitter en Chine, les applications locales sont devenues les réseaux sociaux préférés de centaines de millions d'utilisateurs chinois, au cours des dernières années.

L’Administration a accusé lesdites entreprises de permettre à leurs utilisateurs de partager des publications scandaleuses et de répandre des rumeurs menaçant la sécurité nationale et l'intégrité de l'ordre social.

Les inspecteurs ont déjà entamé des perquisitions dans les sièges des entreprises, dans la capitale Pékin et dans la province du Guangdong dans le Sud du pays.

L’Administration chinoise de l’espace cybernétique a souligné sa détermination à renforcer davantage son contrôle sur des plateformes sociales afin de s’assurer de l’adéquation de leurs contenus avec les lois du pays. 


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 13:36 Sky réfléchit à sa communication

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss