Cisjordanie: tentative d'attaque contre des soldats, deux Palestiniens tués


Samedi 9 Janvier 2016 - 10:13
AFP


Des soldats israéliens en poste à un barrage routier en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, ont été la cible samedi d'une tentative d'attaque aux couteau et ont abattu leurs deux agresseurs palestiniens, a indiqué l'armée israélienne.


L'attaque s'est produite dans le nord de la Vallée du Jourdain, a précisé une porte-parole militaire. Elle est la dernière en date d'une série de plusieurs dizaines d'attaques, majoritairement à l'arme blanche, commises depuis des semaines par des Palestiniens isolés contre des Israéliens en Cisjordanie, à Jérusalem et en Israël.

Depuis le 1er octobre, les attaques ainsi que les heurts entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes ont fait 22 morts israéliens et 146 morts palestiniens. Un Américain et un Erythréen ont également été tués dans les violences.

Par ailleurs, l'armée a détruit dans la nuit de vendredi à samedi, la maison de Muhannab Shafiq Halabi dans le village de Surda en Cisjordanie, a-t-on indiqué de sources militaires et palestiniennes.

Ce Palestinien avait été abattu après avoir tué un soldat et un rabbin dans la vieille ville de Jérusalem, le 3 octobre, a-t-on indiqué des sources militaires et palestiniennes.

Face à la vague de violences actuelle, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé d'accélérer les démolitions des maisons d'auteurs d'attentat. Les détracteurs de cette mesure la dénoncent comme relevant du châtiment collectif affectant less familles qui se retrouvent à la rue.

Le gouvernement israélien défend l'effet dissuasif de ces démolitions sur ceux qui seraient tentés de passer à l'acte.

L'armée israélienne a également restitué samedi les corps de quatre Palestiniens tués jeudi lors deux attaques dans le sud de la Cisjordanie.

Ces quatre Palestiniens devaient être enterrés samedi dans le village de Saïr au nord-est de Hébron, selon des sources palestiniennes.

Le refus des autorités israéliennes de restituer aux familles les dépouilles des assaillants abattus par les forces de sécurité israéliennes est très mal vécu par la société palestinienne et renforce son ressentiment. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait dénoncé récemment cette mesure.

Depuis le début de l'année, dans un geste d'apaisement, Israël avait déjà restitué aux Palestiniens en Cisjordanie occupée les corps de 26 auteurs d'attentats anti-israéliens.

Israël occupe la Cisjordanie depuis 1967.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss