De Rimbaud à Verlaine : une collection d'exception vendue 1,5 M EUR à Paris

AFP
Jeudi 16 Décembre 2010 - 13:30


Paris - Une collection exceptionnelle de près de 200 ouvrages, photographies, manuscrits et estampes autour de trois figures emblématiques de la poésie française, Rimbaud, Verlaine et Mallarmé, a été emportée pour 1,5 million d'euros au total mercredi soir à Paris chez Sotheby's.


De Rimbaud à Verlaine : une collection d'exception vendue 1,5 M EUR à Paris
Sur les 179 lots de la bibliothèque Eric et Marie-Hélène B., collectionneurs qui ont choisi de garder l'anonymat, proposés à la vente, 134 ont trouvé preneurs et les estimations ont été dans l'ensemble respectées.

La collection mettait aussi en valeur les contemporains des trois poètes, Oscar Wilde, Tristan Corbière, Alfred Jarry ou Villiers de L'Isle-Adam.

Réuni pendant une quarantaine d'années, le fonds offrait des pièces choisies avec soin : exemplaires en reliures de l'époque, envois autographes, manuscrits, photographies originales et dessins, précise Sotheby's.

L'enchère la plus forte a concerné un texte manuscrit autographe de Mallarmé, acheté 96.750 euros.

La collection traversait aussi des histoires mythiques sulfureuses : Rimbaud et Verlaine ou Oscar Wilde et le jeune Alfred Douglas.

La célèbre lettre adressée par Verlaine à son ami Ernest Delahaye après l'ultime rencontre entre Verlaine et Rimbaud à Stuttgart, en février 1875, quand Arthur lui avait confié le manuscrit des "Illuminations", a été vendue 72.750 euros.

Paul Verlaine, qui enseigne alors en Angleterre après avoir été libéré de prison, se repent en particulier de "sa coupable folie d'il n'y a pas encore longtemps de ne vouloir vivre que par lui et son souffle". De son vivant, Ernest Delahaye, mort en 1930, n'avait jamais autorisé la publication de cette lettre.

Quant à la lettre d'Oscar Wilde à son amant, que le père d'Alfred Douglas produira pendant le procès contre le poète pour le confondre, elle a été emportée à 39.150 euros.

Les peintres et les musiciens occupaient une place de choix avec des livres illustrés par Gustav Klimt, Edouard Manet, Maurice Denis, Pierre Bonnard ou Paul Signac.

Le poème "Le Fleuve" de Charles Cros, illustré par Manet, dont l'exemplaire présenté était enrichi d'une estampe a été par exemple acheté 36.750 euros.

En revanche, le carnet autographe inédit de Charles Cros dans lequel il mêle poèmes et notes scientifiques n'a pas trouvé preneur.

Enfin, un rare portrait photographique de Richard Wagner, pris à Paris avant une représentation de "Tannhäuser" a été acheté 5.000 euros.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss