Des scientifiques identifient la tête du roi Henri IV

AP
Jeudi 16 Décembre 2010 - 15:16


Londres - A l'issue de neuf mois de tests, une équipe de chercheurs français a identifié la tête du roi Henri IV, assassiné par Ravaillac en 1610 à l'âge de 57 ans. La tête embaumée du monarque était passée de collections privée en collections privée depuis sa disparition en 1793, pendant la Révolution française.


Des scientifiques identifient la tête du roi Henri IV
Les résultats des recherches identifiant la tête de ce célèbre roi de France ont été publiés en ligne mercredi sur le site du British Medical Journal (BMJ), revue médicale britannique.

Henri IV a été enterré dans la Basilique de Saint-Denis au nord de Paris. Mais pendant les troubles de la Révolution française, les tombes royales avaient été rouvertes et des révolutionnaires avaient coupé la tête du souverain défunt, qui avait ensuite été ramassée.

"Ce cas a été traité avec la même rigueur que pour un cas médico-légal", a déclaré Philippe Charlier, un médecin légiste de l'Hô pital universitaire Raymond Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine), qui a dirigé l'équipe de chercheurs.

Philippe Charlier et 19 de ses collègues ont réalisé une série de tests médico-légaux sur la tête du roi Henri IV cette année.

Henri IV, qui a été un des monarques les plus aimés de France, s'est vu attribuer le mérite d'avoir conclu la paix entre catholiques et protestants, relancé l'économie française et construit certains monuments et sites de Paris aussi prestigieux que le Pont Neuf et la Place des Vosges. Il a été le premier des monarques bourbons et le grand-père du Roi-Soleil Louis XIV.

Dans les examens réalisés par les scientifiques sur la tête du monarque, ils ont retrouvé des traits souvent vus dans les portraits du roi, telle une lésion foncée au-dessus de sa narine droite. Ils ont aussi découvert une lésion osseuse guérie au-dessus de sa mâchoire supérieure gauche, qui correspond à une blessure au couteau que le roi avait subie lors d'une tentative d'assassinat en 1594.

Des tests au radiocarbone ont confirmé que la tête datait du XVIIe siècle. Philippe Charlier et ses collègues ont aussi comparé la tête embaumée à un rapport d'autopsie, écrit par le chirurgien du roi, décrivant le processus d'embaumement particulier utilisé pour les monarques français. Des parfumeurs de l'équipe se sont servis de leurs nez professionnel pour identifier des substances d'embaumement placées dans la bouche et utilisées pour dissimuler des odeurs désagréables.

Les chercheurs français ont aussi créé une reconstruction faciale numérique et réalisé des tomographies (techniques d'imagerie) montrant que le crâne correspondait à tous les portraits connus d'Henri IV et au moule en plâtre de son visage fabriqué juste après sa mort.

Frank Ruehli, un expert de l'Université de Zurich, a estimé que cette étude était crédible, mais qu'elle serait plus convaincante si les scientifiques français avaient trouvé des preuves grâce à des analyses ADN. "C'est probablement Henri IV", a-t-il expliqué. "Mais sans la preuve finale de l'ADN, il est difficile de dire de manière définitive de qui il s'agit", juge Frank Ruehli, qui n'a pas participé aux recherches. Il a néanmoins salué le travail des chercheurs pour identifier les caractéristiques physiques propres au souverain.

Cette découverte intervient à la fin de l'année Henri IV en France, qui marque les 400 ans de la mort du monarque, surnommé le "Vert-galant".

L'an prochain, la France organisera une messe nationale et des funérailles pour Henri IV. Sa tête sera ensuite ré-enterrée à cô té d'autres anciens rois et reines de France, dans la Basilique de Saint-Denis.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss