France- Les rangs s’éclaircissent autour de François Fillon


Vendredi 3 Mars 2017 - 18:18
AA


Paris - Il ne renoncera pas. Après avoir annoncé mercredi sa convocation par les juges d’instruction en vue d’une mise en examen dans l’affaire des emplois présumés fictifs de sa femme est ses enfants, François Fillon, candidat de la droite à la Présidentielle française du mois prochain a affirmé lors d’une conférence de presse qu’il « irait jusqu’au bout », provoquant l’ire de ses adversaires et de ses soutiens.


A gauche, le candidat de la "France Insoumise" Jean Luc Mélenchon s’est dit « peiné » pour les électeurs de droite, qui mériteraient un « candidat présentable », et pas d’être suspendus « au sort de quelqu’un qui sait d’avance qu’il sera mis en examen ».

Le socialiste Benoit Hamon s’est soulevé contre « l’incroyable violence » des propos du candidat « à l’égard des magistrats et de la justice », ajoutant que « le feuilleton des affaires qui concernent François Fillon rend aujourd’hui médiocre cette campagne ».

Le candidat d’En Marche Emmanuel Macron a, quant à lui, estimé que le candidat républicain perdait «le sens des réalités », et qu’il ne faut pas donner au vote le rôle « d’absolution ». Pour le vice-président du Front National, Florian Philippot, François Fillon « ne peut plus faire campagne sur le fond ». Et il n’est pas le seul à partager cet avis.

Pressé depuis des semaines à prendre une décision, François Fillon a finalement choisi de rester, lui qui affirmait le 26 janvier, sur TF1, qu’il se retirerait en cas de mise en examen. Une volte face qui a eu pour effet immédiat la démission de Bruno Le Maire, ex-candidat à la primaire et représentant pour les affaires européennes et internationales de la campagne de François Fillon. Dans un communiqué, Le Maire a justifié son retrait au nom du « respect de la parole donnée ».

D’autres députés lui ont emboîté le pas: Laure de La Raudière, Jean-Luc Warsmann, Alain Chrétien, Franck Reister, Gaël Pedriau…Catherine Vautrin, une fidèle collaboratrice, l’a invité à se retirer pour «défendre son honneur» et appelé à choisir un nouveau candidat, quand Pierre Lellouche, filloniste de la première heure, évoquait carrément « un report de l’élection présidentielle », pour sortir de cette situation «par le haut». Enfin l’Union des Démocrates et des Indépendants (UDI), par lavoie de son représentant Yves Jégo, a « suspendu » sa participation à la campagne, jusqu’à nouvel ordre.

Alain Juppé, l’homme providentiel ?

Jeudi matin, et «face à la crise majeure que traverse notre pays», le député sarkozyste Georges Fenech a « solennellement » lancé un appel sur Twitter aux élus pour parrainer la candidature d’Alain Juppé, «seul homme d’Etat et d’expérience en capacité d’éviter les dangers du populisme». L’édile de Monceau-les-Mines et le sénateur Jean Marie Claude Jarrot l’ont déjà fait.

Le principal intéressé, lui, est resté étonnamment silencieux depuis l’annonce de François Fillon. Mercredi, le candidat des LR et son adversaire du second tour se sont entretenus par téléphone, mais l’hypothèse d’une candidature du maire de Bordeaux semble peu probable. En effet, il a balayé l’option de remplacer François Fillon sur son blog, affirmant qu’il ne prêterait «pas à une telle opération contre la volonté de l’intéressé».

Si tant est que François Fillon tienne la pression jusqu’au bout. S’il est reparti en campagne dans le Gard ce dimanche, les prochains jours seront décisifs pour le candidat, qui poursuit sa dégringolade dans l’opinion. Selon un sondage Harris Interactive, publié après sa conférence de presse, seul un français sur quatre souhaite son maintien. Un signal peu encourageant pour celui qui a déclaré s’en remettre « au suffrage universel », face à « l’assassinat politique » dont il se dit victime.

Ses soutiens, avec en chef de file Bernard Accoyer et Jérôme Chartier, son conseiller spécial, ont appelé à un « rassemblement de soutien au Trocadéro », à Paris, dimanche après-midi à 15 heures. 


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss