Il faut renforcer le Conseil des droits de l'homme au sein de l'ONU


Jeudi 17 Mars 2016 - 10:29
romandie - ats


Didier Burkhalter a exigé mercredi de nouvelles impulsions pour le respect des droits humains. A l'occasion des dix ans du Conseil des droits de l'homme, il a annoncé une initiative pour une meilleure collaboration de l'organe genevois avec le Conseil de sécurité.


La Suisse lancera d'ici juin un appel à l'ONU. Il s'agit d'améliorer la prévention des conflits en renforçant la communication et la collaboration entre le Conseil des droits de l'homme et le Conseil de sécurité, a déclaré le conseiller fédéral dans un message vidéo transmis à New York depuis Genève.


Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a qualifié la création du Conseil des droits de l'homme de "jalon" pour les droits humains. Il a rappelé que la Confédération plaçait ces droits au coeur de ses activités en matière de politique étrangère.


"Capitale des droits de l'homme"
A ses yeux, Genève est "la capitale mondiale des droits de l'homme". Elle est au service "de la communauté internationale et des individus du monde entier", a-t-il ajouté.


A dix ans, le Conseil des droits de l'homme est encore dans son enfance. "Si nous demandons ce qui a été atteint, on peut lire la réponse dans les yeux de nombreux enfants de dix ans dans ce monde: il y a de l'espoir, il y a des progrès, mais nous avons encore beaucoup de travail devant nous", a souligné le Neuchâtelois.


Le fossé entre les activités du Conseil et la réalité de nombreuses parties du monde est considérable, a-t-il reconnu. Selon lui, les acteurs non étatiques doivent être mieux intégrés dans les activités du Conseil. M. Burkhalter a également souhaité un rôle accru pour le secteur privé.

Source


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss