Irak : Les forces de sécurité prennent le contrôle de 5 zones attaquées par Daech à Kirkouk


Samedi 22 Octobre 2016 - 09:18
AA


Irak - La cellule d’information de l’armée irakienne a affirmé, vendredi, que les forces de l’ordre ont repris le contrôle de cinq zones sécuritaires qui ont été attaquées par Daech, dans la matinée, dans la province pétrolière de Kirkouk (nord).


La cellule a indiqué, dans un communiqué, que l’organisation terroriste a tenté d’attaquer vendredi à l’aube, à Kirkouk, le siège de la direction de la police, le poste de la police judiciaire, le commissariat de Doumiz, le siège du Parti de l’Union Patriotique du Kurdistan, ainsi que la station électrique d’al-Debs.

Les forces de sécurité ont repoussé ces attaques, et abattu la plupart des terroristes, avant d’imposer un couvre-feu afin de poursuivre les assaillants restants, a noté la même source.

«La situation est désormais sous contrôle, et des renforts sécuritaires ont été dépêchés à Kirkouk », a affirmé la cellule d’information militaire.

De son côté, le gouverneur de Kirkouk, Najemeddine al-Karim, a confirmé la maîtrise de la situation par les forces de sécurité, dans la province.

Il a indiqué, dans un communiqué : « les forces de sécurité, les forces Peshmergas, et les unités anti-terroristes maîtrisent totalement la situation sécuritaire à Kirkouk ».

« Ce sont des cellules dormantes de Daech qui ont lancé l’attaque contre des sites sécuritaires, vendredi matin », a noté le gouverneur.

Pour sa part, un responsable de la police de Kirkouk, le général Serhad Qader, a déclaré à Anadolu que « les affrontements avec les terroristes de Daech se poursuivent dans le quartier du 1er Juin, au sud de la ville ».

"Certains habitants de la ville ont coopéré avec les éléments Daech, au cours de l'attaque", a-t-il souligné.

De son côté, une membre du Conseil de la province de Kirkouk, Terkan Chokr, a déclaré à Anadolu que « la plupart des éléments de Daech ont été encerclés à l’intérieur de bâtiments abandonnés. Certains se sont fait exploser, et plusieurs d’entre eux ont été abattus ».

Pour sa part, le colonel à la retraite Khalil al-Naimi, a déclaré à Anadolu que « l’attaque a été lancée à partir du district d’al-Hawija, le bastion des terroristes, dans la province de Kirkouk ».

« Il s’agit d’un message adressé aux forces de sécurité, indiquant que la prise d’al-Hawija ne sera pas aisée », a-t-il noté.

Le colonel a affirmé que 15 à 20 assaillants, dont des kamikazes et des snipers ont lancé les attaques sur les sites à Kirkouk, selon des informations préliminaires. « Cela indique que les forces de sécurité connaîtront des difficultés pour libérer le district d’al-Hawija », a-t-il conclu.

Le président du Conseil provincial de Kirkouk, Rebwar Talabani, avait précédemment fait état de 13 morts, dont 3 Iraniens, dans l’attaque lancée par Daech contre la station électrique d’al-Debs, à Kirkouk.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss