Israël: ouverture du procès d'un soldat accusé d'avoir achevé un Palestinien


Lundi 9 Mai 2016 - 10:50
AFP



Elor Azaria
Elor Azaria
Le procès d'un soldat franco-israélien accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien qui ne semblait plus poser aucun danger s'est ouvert lundi matin devant un tribunal militaire israélien à Jaffa, près de Tel-Aviv, a constaté une journaliste de l'AFP.

La présidente de la cour, constituée de trois juges militaires, a lu son acte d'accusation à Elor Azaria, 19 ans, entouré de sa famille et assis en uniforme sur un banc de bois au premier rang de la salle d'audience exiguë.

Il est accusé d'avoir achevé d'une balle dans la tête, le 24 mars, un Palestinien blessé et à terre qui avait auparavant attaqué des soldats au couteau à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Son cas divise profondément les Israéliens, entre ceux qui plaident pour le respect par l'armée de valeurs éthiques comme l'usage proportionné de la force et ceux qui défendent le militaire en invoquant la multiplication des attaques palestiniennes ces derniers mois.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss