Journalistes disparus en Syrie: le Premier ministre espagnol "n'écarte aucune hypothèse"


Mercredi 22 Juillet 2015 - 16:26
AFP


Madrid - Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a déclaré mercredi n'écarter "aucune hypothèse" sur le sort des trois journalistes espagnols portés disparus depuis dix jours à Alep, dans le Nord de la Syrie.


"Nous n'écartons aucune hypothèse. A ce jour, la seule chose qui soit sûre, c'est leur disparition", a souligné le dirigeant en marge d'un forum devant des chefs d'entreprise à Séville, dans le Sud de l'Espagne, selon des déclarations confirmées à l'AFP par une source officielle.

La Fédération des associations de journalistes espagnols (FAPE) a annoncé mardi soir la disparition d'Antonio Pampliega, Jose Manuel Lopez et Angel Sastre, alors qu'ils étaient en reportage en Syrie, pays déchiré par les combats contre lé régime de Bachar al-Assad et entre les différentes factions rebelles.

"L'activité est maximale" pour les retrouver, a dit mercredi le ministre des Affaires étrangères espagnol Jose Manuel Garcia Margallo, précisant n'avoir reçu "aucune revendication" en lien avec cette disparition et assurant lui aussi ne "privilégier aucune hypothèse" à ce stade.

Selon des témoins cités par l'observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les trois hommes ont été vus pour la dernière fois le 13 juillet dans le quartier de Maadi (Alep), contrôlé par plusieurs groupes rebelles.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss