Le Musée historique national du Chili, un monument au cœur de la capitale pour lutter contre l’oubli de l’histoire


Jeudi 7 Septembre 2017 - 12:53
MAP - Brahim Salaheddine AMHIL


​Santiago – Installé en plein cœur historique de la capitale chilienne, dans un superbe palais néoclassique datant du XIXe siècle, le Musée historique national du Chili est l’un des hauts lieux culturels de Santiago consacré à la diffusion du patrimoine historique de ce pays sud-américain.


Inauguré le 2 mai 1911, ce monument, qui se trouve en plein centre-ville à la fameuse Plaza de Armas (Place des Armes), offre à ses nombreux visiteurs chiliens et étrangers une escapade historique à travers les périodes les plus marquantes de l’histoire chilienne, grâce notamment, à son action de collecte, de conservation, de recherche et de diffusion du patrimoine matériel et immatériel du pays.

Ce musée se trouve dans un palais restauré et qui, lui-même, est un haut lieu historique de la capitale chilienne depuis le 19è siècle.

Devenu en 1982 le siège du Musée historique national, le Palais de l’Indépendance est un édifice néoclassique conçu par l’architecte et ingénieur Juan José de Goycolea y Zañartu. Il a été construit entre les années 1804 et 1808.

Jadis, ce Palais a abrité d’illustres institutions à travers l’histoire du Chili indépendant. Il fut notamment le siège du Premier Congrès national en 1811 et du gouvernement entre 1812 et 1814. De par son grand intérêt historique, le bâtiment a été déclaré monument national le 1er décembre 1969.

Avec ses 3610 m2, le Musée historique national du Chili expose des pièces uniques par ordre chronologique, de l’époque préhispanique jusqu’aux années 1970, incluant des objets divers, dont des livres, du mobilier, des artefacts manuels, des illustrations, des peintures, des outils ou encore des armes.

En passant par les vestiges des populations indigènes du Chili, dont les Aymara, les Mapuche et les Yámana, aux pièces datant de l’arrivée des colons européens en Amérique du Sud et la colonisation du Chili par les Espagnols, le musée accompagne les transformations politiques et économiques amenées par la révolution industrielle et les révolutions du XXe siècle, notamment le coup d’état militaire de 1973, qui déboucha sur 17 années de dictature du tristement célèbre général Augusto Pinochet.

Selon les autorités de tutelle, ce Musée aspire à devenir une institution de référence qui communique et reflète la réalité historique, à travers un dialogue pluriel et un établissement dynamique ouvert au changement et capable d’offrir une large gamme de services de haute qualité.

En outre, le musée entend s’ériger en lieu de réflexion, de dialogue et de rassemblement grâce notamment à l’organisation d’expositions temporaires, de tables rondes et d’activités éducatives et de sensibilisation.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss