Le président iranien appelle à un partenariat fondé sur la sécurité mutuelle avec les Etats voisins


Vendredi 23 Septembre 2016 - 11:11
AA


New York - Le président iranien Hassan Rohani a appelé, jeudi, à un partenariat entre son pays et les Etats voisins sur la base du renforcement de la sécurité et du développement commun.


Rohani a déclaré, dans son discours prononcé devant l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, que "l'Iran appelle à un partenariat avec ses voisins sur la base de la sécurité commune et la promotion du développement".

"Les Musulmans chiites et sunnites ont vécu durant des siècles dans l'harmonie et le respect mutuel", a-t-il ajouté.

Le président iranien a attribué la propagation de l'extrémisme au Moyen-Orient aux "stratégies de sécurité développées par les grandes puissances au cours des 15 dernières années" [après les attentats du 11 Septembre].

"La sécurité ne peut être assurée dans une région quand l'insécurité règne dans d'autres", a-t-il affirmé, soulignant que "la sécurité est devenu un problème mondial en raison de l'implication des grandes puissances [qu’il n’a pas nommées] dans différentes formes de répression et d'intervention militaire dans des régions du monde sous prétexte d’assurer la sécurité de leurs citoyens".

Rohani a également accusé, dans son discours "les groupes takfiris qui transforment la religion en un instrument de violence et de terrorisme en diffusant des idées extrémistes, avec le soutien secret et public de certains pays [non mentionnés]".

Il a mis en garde contre les conséquences de "la propagation du discours de haine et de violence dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord."

"Des centaines de milliers de Syriens sont morts (...) Les Irakiens ont peur pour l'avenir de leur patrie. Au Yémen, le peuple sans défense subit des bombardements quotidiens. Et après des décennies d'occupation et d’atrocités, le peuple afghan continue de souffrir de de la violence et du terrorisme. Quant aux Palestiniens, ils continuent de subir les politiques barbares et la ségrégation du régime sioniste usurpateur", a déclaré Rohani.

D'autre part, le président iranien a déclaré que l'économie de son pays "est la plus sûre de la région", soulignant que "son taux de croissance est supérieure à 4%".

Il s’agit du "taux le plus élevé enregistré par un pays exportateur de pétrole" a-t-il relevé.

Rohani a, par ailleurs, visé dans son discours, l'Arabie Saoudite, affirmant: «Si son gouvernement est sérieux quant à sa vision du développement et de la sécurité régionale, il devrait mettre fin à ses politiques de division, et accepter d’assumer la responsabilité de protéger la vie et la dignité des peuples de la région, et établir avec eux des relations sur la base du respect mutuel».


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss