Le régime syrien coupable de 136 attaques aux armes chimiques en trois ans


Lundi 22 Août 2016 - 09:25
AA


Ankara - Le Réseau Syrien des Droits de l’Homme (RSDH) a annoncé que le régime de Bachar al-Assad a violé à 136 reprises en trois ans l’interdiction d’utilisation des armes chimiques, instaurée par le Conseil de sécurité des Nations Unies.


Le RSDH a publié un rapport à l'occasion du troisième anniversaire de l’utilisation de gaz toxique contre des civils dans la région de la Ghouta, située à proximité de la capitale syrienne Damas.

«Depuis la résolution 2118 du Conseil de Sécurité interdisant l’utilisation d’armes chimiques, le régime a violé cette interdiction à 136 reprises. Par ailleurs, l’organisation terroriste Daech a violé aussi à trois reprises cette résolution onusienne», est-il indiqué dans le rapport.

«Le coupable (allusion à Bachar al-Assad) n’a toujours pas été puni. Avant cette résolution, al-Assad avait utilisé des armes chimiques à 33 reprises. Après la résolution, ce sont 136 nouvelles violations», peut-on lire.

Le RSDH indique que l’utilisation d’armes chimiques par le régime a visé 97% les régions contrôlées par les opposants et 3% celles sous le contrôle de Daech.

Idleb, Damas et Hama sont les régions les plus souvent visées.

«En trois ans, ce sont 88 personnes, dont 30 civils qui ont perdu la vie dans ces attaques aux armes chimiques. 45 étaient des opposants et 7 étaient prisonniers auprès du régime. Sur les 30 civils tués, 20 étaient des enfants et 8 des femmes», apprend-on de ce rapport.

Le 21 août 2013, le régime syrien avait utilisé des gaz toxiques contre la Ghouta-Est, située à proximité de Damas.

Plus de 1 400 personnes avaient trouvé la mort et plus de 10 mille personnes, majoritairement des femmes et des enfants, avaient été blessés.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss