Le sexe encouragé par un prêtre

canoe.ca
Vendredi 15 Mai 2009 - 10:59


Le révérend Ksawery Knotz envoie un message à tous les couples catholiques mariés : il n’y a rien de mal à avoir une vie sexuelle enflammée. En réalité, c’est même bien.


Le sexe encouragé par un prêtre
Dans son nouveau livre "Sex as you don't know it : For married couples who love God", le révérend polonais dévoile son guide théologique et pratique aux catholiques. Et ça n’a rien à voir avec les mœurs sévères souvent associées à l’Église catholique romaine.
« En entendant parler de la mysticité du sexe après le mariage, certaines personnes pensent immédiatement qu’il est dépourvu de plaisir, d’une dimension ludique, de fantasmes et de positions attrayantes, écrit M. Knotz. (Elles croient) que ce doit être triste à l’instar d’un hymne traditionnel religieux. »
Mais Ksawery Knotz, frère franciscain dans un monastère près de Cracovie dans le sud de la Pologne, veut changer la donne. Son livre vise à enrayer les tabous et à rassurer les couples catholiques en leur faisant comprendre qu’une saine sexualité fait partie d’un mariage sain.
« Le message le plus important, c’est que la sexualité ne vient pas de la religion et de la foi catholique et que nous pouvons communier spirituellement et rechercher Dieu tout en ayant une vie sexuelle heureuse », explique M. Knotz à la Associated Press.
Une grande partie du livre est issue de questions qui ont été soulevées lors de séances de thérapies de couples mariés que M. Knotz a dirigées.
« Je parle avec beaucoup de couples mariés et je les écoute, alors les problèmes demeurent dans mon esprit, dit-il. J’aimerais qu’ils aient une vie sexuelle plus heureuse et qu’ils comprennent l’enseignement de l’Église pour qu’il n’y ait pas de tension non nécessaire ou de sentiment de culpabilité. »
Les ecclésiastiques, notamment le pape Jean Paul II et son successeur le pape Benoît XVI, ont écrit à propos de la moralité de l’amour, du mariage et de la sexualité avant le mariage et des laïcs ont rédigé des guides de sexualité osés pour les couples catholiques mariés.
Mais très peu de prêtres ont adopté l’approche explicite de M. Knotz par rapport à la sexualité – que ce soit l’approche théologique ou pratique, le sexe oral ou la contraception ou encore le nombre d’enfants que devrait avoir un couple catholique.
« Chaque geste – un type de caresse, une position sexuelle – qui vise à éveiller est permis par Dieu et le satisfait, écrit M. Knotz. Pendant l’acte sexuel, les couples mariés peuvent montrer leur amour de toutes les façons, ils peuvent s’offrir les caresses les plus convoitées. Ils peuvent se stimuler manuellement ou oralement. »
Le livre penche également du côté de l’opinion de l’Église ; M. Knotz décourage l’utilisation du condom ou des pilules contraceptives puisqu’ils « entraînent les couples mariés au-delà de la culture catholique vers un style de vie tout à fait différent. »
Mais certains Polonais ont été surpris par le message de premier plan du livre : le sexe est une belle façon pour un homme et une femme d’exprimer leur amour et de se rapprocher de Dieu.
« Les couples mariés célèbrent leur sacrement, leur vie avec le Christ aussi pendant l’acte sexuel », écrit le révérend Knotz.
« Qualifier le sexe de célébration du sacrement du mariage, lui redonne sa dignité de manière exceptionnelle. Une telle déclaration peut choquer les gens qui ont appris à voir la sexualité comme une chose qui est mal. C’est difficile pour eux de comprendre que Dieu est aussi intéressé à ce qu’ils aient une vie sexuelle heureuse et que c’est comme un cadeau. »
Le livre a reçu l’aval nécessaire des autorités religieuses de Pologne, comme quoi il s’agit d’un livre religieux qui correspond aux enseignements de l’Église. Par ailleurs, rien n’indique une rébellion des conservateurs et des fervents croyants du pays natal de Jean Paul II.
Toutefois, M. Knotz reconnaît qu’un prêtre qui écrit un livre sur le sexe « est en quelque sorte sensationnel. »
Le livre est en librairie en Pologne depuis le mois dernier. La maison d’édition Sw. Pawel a commandé une réimpression du livre puisque les 5 000 exemplaires initiaux se sont vendus comme des petits pains chauds.
L’éditeur est supposément en pourparlers pour faire traduire le livre polonais en anglais, en italien et en slovaque.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss