Les lettres marocaines à l'honneur au "Maghreb des livres" à Paris

AFP
Mardi 7 Février 2012 - 11:34


Paris - Les lettres marocaines seront à l’honneur lors de la 18e édition du "Maghreb des livres" samedi et dimanche à l’Hôtel de Ville de Paris, organisée par l’association Coup de soleil, mais aussi les révolutions arabes et le cinquantième anniversaire de l'indépendance algérienne.


Les lettres marocaines à l'honneur au "Maghreb des livres" à Paris
L’édition 2011 avait accueilli plus de 6.000 visiteurs, précise mardi la Mairie de Paris dans un communiqué.

La manifestation accueillera la plupart des ouvrages publiés en 2011 relatifs au Maghreb et à l’intégration, avec des ouvrages d’Algérie, de France, du Maroc et de Tunisie, écrits en langues arabe, française et tamazight.

De nombreux titres sur les révolutions arabes seront au coeur de ces deux journées, avec notamment de jeunes auteurs tunisiens comme Lina BenMhenni, qui a publié "Tunisian girl. Blogueuse pour un printemps arabe" (Indigène) ou Najeh Missaoui et Oussama Khalfaoui, auteurs de "Dégage Dégage Dégage" (Sefraber). Ils participeront à un café littéraire dimanche.

Une trentaine d'écrivains marocains ou liés au Maroc seront présents, comme Kébir-Mustapha Ammi, Zakya Daoud, Fouad Laroui, Mohamed Nedali ou Sapho, des universitaires comme Youssef Belal, Maati Monjib, El-Yamine Soum, des jeunes talents comme Naïma Rachdi, Maria Guessous ou Fadwa Islah, et des journalistes comme Karim Boukhari ou Ignace Dalle.

Le cinquantième anniversaire de l’indépendance algérienne y aura aussi sa place, avec la présence de nombreux titres sur le sujet, une table ronde consacrée à la solidarité maghrébine avec les Algériens durant la guerre, un café littéraire sur les pieds noirs et un autre sur le 17 octobre 1961, ainsi qu’un hommage à Frantz Fanon.

L’identité plurielle de la France, affirmée dans plusieurs romans et essais, figurera aussi en bonne place.

Des séances de dédicaces regroupant 130 participants, des entretiens et des lectures, des espaces revues, vidéo et jeunes complèteront cette fête du livre ainsi que des expositions et la rencontre avec des artistes, dont un calligraphe et plusieurs dessinateurs de presse, peintres et photographes.

Un café maure permettra aux visiteurs de se retrouver dans une ambiance conviviale.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss