Les problèmes ORL des enfants sont 15 fois plus fréquents que la grippe

Le Point.fr/Anne Jeanblanc
Mercredi 7 Janvier 2009 - 13:01


Le taux de consultations médicales pour des pathologies hivernales de la sphère ORL (Oto-rhino-laryngologie) chez l'enfant est plus de 15 fois supérieur à celui lié aux syndromes grippaux de l'ensemble de la population, d'après une étude réalisée en France métropolitaine et publiée aujourd'hui dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire.


Les problèmes ORL des enfants sont 15 fois plus fréquents que la grippe
Ainsi, pour chaque saison hivernale, il y aurait en moyenne 18,6 millions de consultations pour ces problèmes ORL des jeunes, soit 1,65 consultation par enfant. La maladie la plus fréquente est la rhinopharyngite (11,9 millions de visites chez le médecin), suivie par les otites moyennes aiguës (2,9 millions), les angines (2,6 millions), les laryngites (1,5 million) et les sinusites (0,8 million).

Les coûts directs - médicaments et consultations - de ces pathologies pèseraient plus d'un milliard d'euros, selon cette étude dans laquelle le recueil des données a été limité à 12 semaines, au cours des saisons hivernales 2005-2006 et 2006-2007. Mais une approche économique plus précise est en cours pour intégrer les coûts indirects, sachant que ces affections sont une source d'absentéisme à l'école et en crèche, ainsi que d'arrêts de travail pour les parents obligés d'assurer la garde des enfants.

Ces chiffres ont été obtenus grâce à la mise en place d'un observatoire national "Hivern@le-KhiObs" pour la surveillance épidémiologique de cinq pathologies ORL chez l'enfant dans le cadre d'un partenariat entre l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et les laboratoires Sanofi-Aventis. Les auteurs soulignent que cet observatoire dispose d'un réseau de 1.000 à 1.500 médecins généralistes, ORL et pédiatres, indemnisés d'un montant maximum de 240 euros par saison. Ce qui pourrait augmenter, selon les auteurs, la qualité de leur travail par rapport aux médecins bénévoles d'autres réseaux de surveillance épidémiologique.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss