Les soldes d'été débutent, mais l'intérêt s'émousse


Mercredi 28 Juin 2017 - 14:30
AFP


Les soldes d'été ont débuté ce mercredi pour six semaines, dans une ambiance moins enthousiaste qu'autrefois dans les magasins, alors que les Français sont désormais habitués à profiter de prix barrés toute l'année et que les commerçants remettent en cause le dispositif.


Cette année, la chasse aux bonnes affaires s'étale entre le 28 juin et le 8 août. Les soldes sont la seule période où les commerçants ont le droit de revendre à perte.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a donné le coup d'envoi officiel ce mercredi à 8H00 dans les grands magasins parisiens.

Tout en soulignant le fait que "les soldes restent un moment important" pour les consommateurs et les commerçants, il a reconnu que le dispositif pouvait "être amélioré".

"J'ouvrirai, après les soldes d'été, une concertation avec tous les acteurs du commerce pour rendre les soldes encore plus efficaces", a-t-il déclaré, répondant ainsi aux demandes de plusieurs commerçants qui estiment que l'organisation actuelle doit être revue.

Les Galeries Lafayette souhaiteraient notamment un raccourcissement de la période des soldes d'été, dont la longueur atténue la vigueur, et la mise en place d'une date de démarrage fixe et symbolique pour les soldes d'hiver, à l'image du Boxing Day anglais.

La Chambre de commerce et d'industrie d'Ile-de-France (CCIP) estime également qu'avancer la date de démarrage et raccourcir la période ferait sens. Elle demande par ailleurs la mise en place d'un nouvel "événement promotionnel attractif" sur 3 ou 4 jours en novembre ou à la rentrée pour redynamiser les ventes.

Malgré des rabais de plus en plus importants (entre -40% et -50% dès les premiers jours), les soldes font chaque année de moins en moins recette.

Ainsi, selon un sondage Toluna pour LSA, auprès de 1.511 personnes, 73% des Français prévoient de participer aux soldes d'été cette année, en recul de 4,4 points. Ce qui représente environ 2,2 millions d'acheteurs en moins.

Mercredi matin, sur les grands boulevards parisiens, les traditionnelles files d'attente devant les magasins étaient certes bien là, mais moins fournies qu'autrefois.

Parmi les fidèles de l'événement, Maryse, 56 ans, venue en voisine avant d'aller travailler. "Je suis là chaque année, car c'est dans les première heures qu'on fait les meilleures affaires et qu'il y a plus de choix", explique-t-elle.

D'autres, comme Timothé et Aurélien, deux lycéens, ont été attirés par un jeu organisé par Citadium et qui permet aux personnes découvrant des cintres dorés de gagner des bons cadeaux.

Pour tenter de réenchanter les soldes, beaucoup de commerçants multiplient les opérations exceptionnelles pour doper les premières heures de fréquentation. Camaieu offre ainsi 10% supplémentaires à tous les clients venant faire leurs emplettes ce mercredi avant 14h.

Les centres commerciaux Hammerson jouent, eux, la carte de l'humour en proposant des cartes cadeaux à leurs clients se présentant en maillot de bain, tongs et paréo.

"C'est vrai que les démarrages sont moins flamboyants qu'autrefois", reconnait Agnès Vigneron, la directrice des Galeries Lafayette Haussmann.

"Mais ça reste un moment privilégié, notamment pour la clientèle étrangère, pour qui c'est l'occasion de venir à Paris" et de profiter de réductions sur des articles de luxe.

Mercredi matin, les touristes constituaient d'ailleurs le gros des troupes massées devant les portes des Galeries Lafayette peu avant l'ouverture. Sitôt le coup d'envoi, plusieurs jeunes femmes asiatiques se sont précipitées en courant vers le rayon des chaussures.

Mais une partie des soldes se joue désormais également sur internet. Deux heures après le lancement des soldes, Sarenza faisait ainsi état d'une progression de 3% des paniers moyens. "Ces premières heures augurent une bonne journée. (...) Nous attendons aujourd'hui plus d'un million de visiteurs" sur le site, a noté Stéphane Treppoz, président de Sarenza, soulignant une forte progression des ventes sur mobiles.

Spartoo prévoit également un million de visiteurs. Il enregistrait une hausse de 5% de son chiffre d'affaires à 9H00.

Brandalley revendique quant à lui une progression de 10% de ses ventes, indiquant que "le pic des visites est attendu pour ce week-end".


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss