Libye : Levée de l’état de «force majeure» appliqué aux ports du croissant pétrolier


Vendredi 16 Septembre 2016 - 10:07
AA


Benghazi (Libye) - La Compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) a annoncé, jeudi, la levée de «l’état de force majeure» appliquée aux ports du croissant pétrolier, ainsi que la reprise partielle des exportations.


L’exportation a déjà repris dans les ports d’Az-Zuwaytinah et de Ras Lanouf, pris d’assaut, il y a quelques jours, par l’armée du général Haftar, informe la compagnie dans un communiqué publié, jeudi, sur son site internet, indiquant que l’activité reprendra également dans le port d’el-Brega.

«L’état de force majeure» est applicable dans le cas où le gouvernement se retrouve, pour des raisons contraignantes et indépendantes de sa volonté, dans l’incapacité d’honorer ses engagements vis-à-vis de ses clients.

La levée de «l’état de force majeure» a été décidée par le gouvernement de consensus libyen, précise le communiqué.

Le président de la NOC, Mustapha Sanallah, avait déclaré, mercredi, que la compagnie pourrait augmenter, dans quatre semaines, sa production à 600 mille barils par jour et atteindre les 900 mille barils vers la fin 2016, contre 290 mille barils actuellement.

Les forces du général Haftar, alliées au Parlement de Tobrouk, s’étaient emparées de plusieurs ports pétroliers situés entre les villes de Benghazi et de Syrte, au terme d’une opération militaire ayant duré trois jours (de dimanche à mardi).

Les Etats-Unis et cinq pays européens, à savoir le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne ont dénoncé cette opération et appelé les troupes de Haftar à «se retirer immédiatement et sans conditions» du croissant pétrolier.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss