Morocco Mall, le Maroc est sur le bon chemin

Hamid Stati chercheur en sciences politiques
Vendredi 2 Décembre 2011 - 13:56


Enfin, le fameux projet tant attendu par les marocains, Le Morocco Mall, va ouvrir ses portes le Lundi 05 décembre. Cet édifice grandiose qui s’étale sur 200 000 m2 avec une superficie commerciale de 70 000 m2, assurera quelques 5 000 postes directs et 21 000 emplois indirects. Une attention particulière a été donnée aux femmes et aux profils jeunes vu que la moyenne d’âge sera située entre 36 et 38 ans.


Morocco Mall, le Maroc est sur le bon chemin
Quant aux visiteurs, il est prévu que le Morocco Mall attire en plus des marocains, des Africains, des Maghrébins et des Européens. Les plus grandes marques mondiales ont déjà réservé leurs places, les enseignes varient des marques abordables par le grand public tels que Zara, H&M ou Fnac jusqu’aux marques de luxe dont la zone est unique au Maroc.

Pour ce qui est des loisirs, les marocains, notamment les casablancais seront choyés. La superficie dédiée à cet effet constitue 25% du Mall dont des salles de cinéma 3D. l’Adventure Land, un parc d’attraction étalé sur 5 000 m² fera le bonheur des plus petits. Le Morocco Mall sera donc une fierté pour tous les marocains et le pionnier de ce type de complexes, lui permettant de se placer parmi le top 5 mondial de sa catégorie.

Cependant, il faut relever un point très important. Ce grand projet n’est pas le premier. Cette année a connu l’inauguration d’un grand nombre de chantiers d’envergure touchant tous les secteurs d’activité. Lancés il y a quelques années , ils illustrent la volonté du Royaume de se tourner vers l'avenir et vers davantage d'ouvertures et s’inscrire ainsi dans la logique d'un monde en phase de globalisation.

Pour ne citer que les projets du Tramway Rabat-Salé et de la vallée du Bouregreg, en passant par les kilomètres de tronçons d’autoroutes du nord au Sud et de l’Est vers l’Ouest, le Maroc a démontré une nouvelle fois qu’il était à l’heure des défis. Les investissements drainés depuis plusieurs années témoignent de la bonne santé de l’économie marocaine et de sa capacité à préserver ses équilibres macro-économiques malgré une conjoncture marquée, d’une part par la crise financière que traverse le monde entier, et d’autre part par le changement politique qui touche la région arabe et nord africaine.

Cette capacité a donc conféré davantage de confiance aux investisseurs étrangers et nationaux qui ont exprimé leur volonté de tirer profit de ce climat saint et de l’ouverture opérée par le Maroc dans plusieurs domaines notamment ceux du tourisme et de l'habitat. Les dernières conventions signées récemment avec trois pays du golfe portant sur la mise en place de projets touristiques de grande envergure avec un investissement de plusieurs milliards de dollars vont dans le sens de la confirmation de notre pays comme destination attractive pour les investisseurs étrangers.

Du point de vue politique, cet élan économique est le fruit d’un long processus de démocratisation, engagé depuis l’indépendance et renforcé depuis l’avènement du Roi Mohammed VI. Les réformes constitutionnelles initiées en juillet 2011, en réponse aux revendications de la rue ainsi que les dernières élections, dont la transparence a été reconnue sur les plans intérieur et extérieur dénotent d’une grande clairvoyance et d’une maturité sans égal, ayant permis à notre pays de confirmer l’exception marocaine.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss