Obsèques du père Hamel à Rouen, une semaine après son assassinat


Mardi 2 Août 2016 - 11:55
AFP


La cathédrale de Rouen accueille mardi en début d'après-midi les obsèques du père Jacques Hamel, tout juste une semaine après son assassinat par deux jihadistes dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, une ville industrielle de la métropole rouennaise.


Dans des conditions de sécurité très strictes, et selon un déroulé très étudié et fortement chargé en symboles, la cérémonie doit avoir lieu à partir de 14H00 en présence du ministre de l'Intérieur et des Cultes Bernard Cazeneuve et des autorités locales et régionales.

La messe sera célébrée par l'archevêque de Rouen Dominique Lebrun, entouré de Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la conférence des évêques de France, et de Jean-Charles Décubes, ancien archevêque de Rouen qui a pris sa retraite.

La venue du président François Hollande ne semblait pas attendue dans la cité normande.

Toutefois le chef de l'Etat a reçu lundi soir le maire communiste de Saint-Etienne-du-Rouvray, Hubert Wulfranc, à l'Elysée.

Plus de 2.000 personnes, à l'intérieur de la cathédrale, et des centaines à l'extérieur sont attendues. Un écran géant sera installé sur le parvis de la cathédrale pour ceux qui n'auront pas pu y entrer.

La population pourra entrer dans la cathédrale à partir de 12H30 après des fouilles minutieuses de la police.

Des places seront réservées pour la paroisse de Saint-Etienne-du-Rouvray, les jeunes rentrant des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Cracovie et les "représentants des autres religions", a indiqué le diocèse de Rouen.

Le cercueil sera déposé à même le sol, recouvert d'une aube blanche et d'une étole.

- "Une mort semblable à celle du Christ" -

Une autre étole sera mise sur une grande croix "pour rappeler que la mort du père Hamel est semblable à celle du Christ, injustement condamnés et mis à mort", explique le diocèse.

A l'issue de la cérémonie, le prêtre sera inhumé "dans la plus stricte intimité familiale", dans un lieu tenu secret. Ce ne sera pas Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le père Hamel, prêtre discret durant son long sacerdoce d'une soixantaine d'années, a été égorgé à l'âge de 85 ans alors qu'il célébrait une messe matinale pour cinq fidèles, trois religieuses et un couple d'octogénaires dont l'homme a été grièvement blessé à la gorge et au thorax mais qui devrait pouvoir néanmoins assister à la cérémonie.

La mort du prêtre, donnée avec sang froid à l'arme blanche par deux jihadistes de 19 ans se réclamant de l'organisation Etat islamique (EI), Adel Kermiche, habitant Saint-Etienne-du-Rouvray, et Abdel Malik Petitjean, originaire d'Aix-les-Bains (Savoie), a causé un émoi international.

En réaction, des scènes touchantes de fraternisation ont eu lieu un peu partout dimanche en France, lors de messes auxquelles les musulmans avaient été conviés.

La plus marquante de ces messes a eu lieu justement dans la cathédrale de Rouen, en présence de quelque 2.000 fidèles, dont une centaine de musulmans.

L'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray est le dernier d'une longue série qui a endeuillé la France depuis un an et demi. Il a été commis douze jours après le massacre de Nice (84 morts) commis par un jihadiste au volant d'un camion fonçant sur la foule, sur la Promenade des Anglais, à la fin du feu d'artifice du 14 juillet.

Les deux assassins ont été tués par les policiers, juste après le meurtre, quand ils sont sortis de l'église.

Ils avaient chacun tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre les hommes de l'EI. N'y parvenant pas, ils étaient entrés en contact quelques jours seulement avant l'attentat via la messagerie chiffrée Telegram.

Les enquêteurs cherchent à établir les complicités.

Trois hommes ont déjà été mis en examen et écroués. Le dernier en date, dimanche est Farid K., 30 ans, cousin d'Abdel Malik Petitjean, pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle", selon le parquet antiterroriste de Paris.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Vendredi 21 Juillet 2017 - 12:24 Séisme: 80 personnes hospitalisées en Turquie

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss