Taïwan: la Chine "proteste solennellement" auprès des Etats-Unis


Samedi 3 Décembre 2016 - 13:16
AFP


La Chine a "protesté solennellement" auprès des Etats-Unis, après l'appel de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen au président élu américain Donald Trump, a indiqué samedi Pékin, demandant à Washington de respecter le principe d'une "Chine unique".


"Nous avons déjà transmis une protestation solennelle à la partie américaine concernée. Il faut insister sur le fait qu'il n'existe qu'une seule Chine et que Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois", a déclaré dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

L'appel téléphonique, vendredi, de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen à Donald Trump marque une rupture spectaculaire avec 40 ans de diplomatie américaine.

Washington soutient toujours la politique d'une "seule Chine", qui l'avait conduit à rompre à la fin des années 1970 ses relations diplomatiques avec Taïwan.

Or, "le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légitime représentant la Chine. C'est un fait reconnu par la communauté internationale et c'est le fondement politique des relations sino-américaines", a insisté la diplomatie chinoise.

"Nous enjoignons les parties concernées aux Etats-Unis de respecter l'engagement sur la +Chine unique+ (...) et de traiter la question de Taïwan avec beaucoup de prudence, afin d'éviter les interférence inutiles dans les relations" entre Pékin et Washington, concluait la déclaration.

Taïwan est de facto séparé de la Chine communiste et doté d'un gouvernement indépendant depuis 1949, mais Pékin considère toujours l'île comme faisant partie du territoire chinois.

L'appel téléphonique de Tsai Ing-wen "n'est qu'une basse manoeuvre manigancée par Taïwan" et "ne peut tout simplement pas modifier" le consensus de la communauté internationale sur "une Chine unique", avait pour sa part affirmé le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi plus tôt samedi, cité par la télévision hongkongaise Phoenix TV.

"Je ne pense pas qu'il y aura un changement dans la politique d'une +seule Chine+ que le gouvernement américain a soigneusement appliquée au fil des années (...) C'est la pierre angulaire de nos relations", avait-il poursuivi, interrogé par Phoenix TV en marge d'un forum diplomatique.

De son côté, Geng Shuang, un porte-parole de la diplomatie chinoise, avait réaffirmé vendredi lors d'un point-presse régulier la "vigoureuse opposition" de Pékin aux ventes d'armes américaines à Taïwan.

"La Chine est fermement opposée à toute forme de relation officielle et militaire entre les Etats-Unis et Taïwan. Notre position est immuable et claire", avait déclaré M. Geng, prévenant que les "intérêts de la relation sino-américaine" pourraient en pâtir.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss