Un groupe étatique chinois investit 30 milliards USD dans une usine géante de puces mémoires


Vendredi 20 Janvier 2017 - 11:49
MAP



Pékin - Un groupe étatique chinois va investir 30 milliards de dollars dans une usine géante de puces mémoires, faute d'avoir pu racheter des technologies étrangères, a-t-il annoncé, à l'heure où Pékin veut doper la production nationale de semi-conducteurs pour réduire sa dépendance vis-à-vis des États-Unis.

Tsinghua Unigroup, un fabricant public de puces électroniques, va investir cette somme pour construire un nouveau site à Nankin (est), où seront produites 100.000 plaquettes de silicium par mois, a-t-il indiqué dans un communiqué, cité par l'Agence Chine Nouvelle.

Les puces seront notamment destinées aux smartphones. Les semi-conducteurs sont également cruciaux dans les technologies d'intelligence artificielle et les objets connectés. Les exportations américaines de semi-conducteurs vers la Chine avaient ainsi atteint 6,93 milliards de dollars en 2015, selon un chiffre officiel américain rapporté par Bloomberg. 

Tsinghua Unigroup avait tenté en 2015 de racheter l'américain Micron Technology afin de mettre la main sur ses technologies. Il s'est finalement décidé à construire, avec l'appui du gouvernement, ses propres usines de pointe après une salve de recrutements de responsables de firmes étrangères. Des ex-dirigeants de l'américain Micron Technology et des taïwanais United Microelectronics et Nanya Technology ont ainsi rejoint le groupe chinois.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Mercredi 8 Novembre 2017 - 09:07 Navya présente son robot-taxi "Autonom Cab"

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss