Une campagne pour dédramatiser le dépistage du cancer colorectal

AFP
Samedi 15 Novembre 2008 - 10:47


Paris - Une campagne radiotélévisée va inciter à partir de samedi les Français à participer au dépistage organisé du cancer colorectal, 3e cancer le plus fréquent après les cancers du sein et de la prostate avec 37.400 nouveaux cas par an.


Une campagne pour dédramatiser le dépistage du cancer colorectal
Le cancer colorectal représente aussi, avec 17.000 décès annuels, la 2e cause de décès par cancer après le cancer du poumon.

L'objectif de la campagne de communication présentée mardi par l'Institut national du cancer (INCa) est d'expliquer l'importance de le dépister tôt, pour augmenter les chances de guérison. "Le plus souvent, dépisté à temps, un cancer colorectal n'est pas méchant" : telle est la signature commune du film télévisé et des spots radio.

Le dépistage organisé est proposé aux personnes entre 50 et 74 ans. Il consiste en un test (Hemoccult), pris en charge par l'assurance maladie et renouvelé tous les deux ans, permettant de détecter des traces de sang dans les selles, invisibles à l'oeil nu. En cas de présence de sang, le généraliste peut prescrire une coloscopie (examen intestinal interne réalisé sous anesthésie).

Les personnes concernées reçoivent un courrier de l'Assurance maladie les invitant à consulter leur médecin généraliste, qui détermine si le test proposé est approprié à leur situation.

Généralisé aujourd'hui à la quasi-totalité du territoire (98 départements), le dépistage se heurte encore à de nombreux freins : peur de la maladie et du traitement, difficultés à atteindre les populations défavorisées, gêne à manipuler les selles.

60 à 80% des cancers colorectaux -tumeurs malignes de la muqueuse du côlon ou du rectum- se développent à partir d'une tumeur bénigne, appelée polype ou adénome. Diagnostiqué au premier stade de son développement, le taux de survie à 5 ans atteint 94%, mais actuellement, seul un cancer colorectal sur 5 est diagnostiqué à ce stade.

Le film de la campagne TV illustre, au terme d'un voyage à l'intérieur du corps, la gravité réduite du cancer dépisté assez tôt. Il sera diffusé du 14 septembre au 8 octobre sur les chaînes hertziennes (TF1, France 2, France 3, Canal+ et M6) et sur une sélection de chaînes de la TNT, du câble et du satellite (TMC, TV Breizh, RTL 9, Planète Thalassa, Arte, Vivolta, Paris Première, France 4, LCI, National Geographic, Voyage, TF6).

Du 13 septembre au 14 octobre, la campagne radio (France Info, France Inter, France Bleu, Chérie FM, Europe 1, Nostalgie, RMC, RTL et Sud Radio), informera -sur le mode humoristique- sur les modalités pratiques du test de dépistage.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss