Abbas: "Washington a transformé l’accord de l’époque en la gifle de l’époque"


Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:48
AA


Le président palestinien Mahmoud Abbas, a déclaré, mercredi, que "Washington a transformé l’accord de l’époque en la gifle de l’époque et a choisi de perdre son éligibilité en tant que médiateur et parrain du processus de paix dans la région du Moyen-Orient", se référant à la décision de l’Administration américaine, annoncée mercredi dernier, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.


Abbas s’exprimait en marge de sa participation au Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) sur Jérusalem, tenu, mercredi, à Istanbul, sous la présidence du chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan.

Il a indiqué que : "La déclaration de Trump sur Jérusalem, représente une violation manifeste du droit international et des accords signés ainsi que des résolutions du Conseil de sécurité" affirmant que : "Si la Déclaration Balfour est passée, celle de Trump ne passera pas eu égard la position ferme des peuples arabes et musulmans ainsi que celle des organisations et des Etats du monde, qui rejette cette décision unilatérale et inadéquate".

Abbas, a réitéré, à cet égard, la position ferme de l’Autorité palestinienne au sujet de la déclaration du président américain, Donald Trump, et a déclaré : "Nous rejetons la déclaration unilatérale, nulle et choquante de l’Administration américaine, survenue au moment où nous étions engagés avec elle dans l’établissement d’un processus politique pour parvenir à une paix juste et durable".

Il a indiqué, d’autre part, que les Etats-Unis n’ont pas pris en considération la résolution 478 du Conseil de sécurité de 1980 soulignant que la décision de Trump représente un soutien, sans, précédent, pour la position d’Israël qui considère Jérusalem "unifiée" comme capitale.

La résolution 478 du Conseil de sécurité rejette la Loi fondamentale du Gouvernement israélien portant annexion de Jérusalem à l’Etat d’Israël.

"Trump protège Israël et soutient ses positions hostiles à la légalité internationale et l’aide dans ses violations du Droit international", a enrichi Abbas. 

Le président de l‘Autorité palestinienne a souligné que la Palestine s’est engagée à respecter toutes les résolutions internationales ainsi que celles des Etats-Unis américains, dans le but de parvenir à une paix juste affirmant que "le Congrès américain est à l’origine du terrorisme".

"Nous avons déjà exprimé dans l'ensemble des résolutions de nos réunions que Jérusalem est une ligne rouge. Comment allons-nous traduire cette expression ? ", a-t-il souligné.

Abbas a rappelé que l’Autorité palestinienne avait convenu avec les États-Unis à ne pas adhérer à certaines organisations internationales à condition que l’Administration américaine ne transfère pas son ambassade de Tel Avis à Jérusalem, ne touche pas au Bureau palestinien à Washington, ne suspend pas les aides (en faveur du gouvernement et du peuple palestiniens, [NDLR]) et met fin à la colonisation.

Cependant, " l’Administration américaine avait violé cet accord et nous ferons de même", a-t-il indiqué.

Le président palestinien a appelé les participants au Sommet extraordinaire pour Jérusalem, à prendre une décision pour déterminer les relations des Etats membres (de l’OCI) avec ceux du monde, à la lumière de leurs positions quant à la Cause de Jérusalem et à la décision de Trump.

Il a également réitéré sa position ferme qui consiste à mettre fin à la division et à parvenir à une réconciliation nationale palestinienne affirmant, à cet égard, "qu’il n'y aura pas d'Etat à Gaza de même qu’il n’y aura pas d'Etat sans Gaza".

Abbas, n’a pas manqué de remercier le peuple palestinien, notamment les habitants de Jérusalem qui supportent l’injustice des occupants et la répression des colons, affirmant que : "Israël vise à déplacer notre population de Jérusalem à travers une série de mesures colonisatrices, en leur interdisant de bâtir, en retirant leurs pièces d’identités et en leur imposant des taxes exorbitantes".



           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss