Afrique du Sud: Le gouvernement de l’ANC met en garde contre de nouvelles manifestations anti-Zuma


Mardi 4 Avril 2017 - 12:07
MAP



Johannesburg - Le gouvernement sud-africain, dominé par l’ANC, a mis en garde, mardi, contre de nouvelles manifestations contre le président Jacob Zuma, soulignant que les services de l’ordre vont sévir contre «toute action illégale».

La mise en garde gouvernementale intervient sur fond d’une tension politique et sociale qui s’intensifie dans le pays depuis l’annonce la semaine dernière d’un remaniement ministériel très controversé initié, selon les médias et l’opposition, par le président Zuma dans le seul but de se débarrasser de ministres qui n’adhèrent pas à sa politique.

Des partis de l’opposition soutenus par de nombreuses associations de la société civile comptent organiser vendredi de larges manifestations dans les grandes villes du pays pour revendiquer le départ du président Zuma.

«Le gouvernement informe tous les Sud-Africains que le vendredi 7 avril sera une journée normale», a dit le gouvernement dans un communiqué.

Des messages largement relayés sur les médias sociaux ont appelé à un mouvement national de désobéissance civile le vendredi pour obtenir le départ de celui qui est désormais accusé de responsabilité de la situation d’impasse dans laquelle l’Afrique du Sud est plongée.

«L’appel contenu dans ces messages risque d’avoir des conséquences incalculables en particulier pour notre économie fragile», lit-on dans le communiqué gouvernemental.

Le gouvernement, tout en reconnaissant le droit démocratique à manifester, «ne tolèrera pas la désobéissance civile», ajoute le communiqué, soulignant que tout auteur d’actes de violence, lors des manifestations, sera poursuivi conformément aux lois en vigueur.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss