Al-Thani: Doha est prête au dialogue dans le respect de sa souveraineté


Mercredi 18 Octobre 2017 - 14:34
AA


L’Emir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, a réitéré, mercredi, la prédisposition de son pays au dialogue pour résoudre la crise du Golfe, dans le respect de sa souveraineté, soulignant «qu’il n’y a pas de gagnant dans cette crise. Nous sommes tous des frères et partant tous perdants».


C’est ce qui ressort de l’allocution de l’Emir qatari, prononcée lors de la conférence de presse conjointe avec le président indonésien, Joko Widodo, tenue dans le Palais présidentiel dans la capitale Jakarta. 

Cheikh Tamim a évoqué dans ses déclarations, publiées par l’agence de presse qatarie (QNA, Officiel), «le blocus injuste imposé au Qatar et ses impacts humanitaires sur le peuple qatari et les peuples du Golfe ». 

Il a affirmé à cet égard que « le Qatar est prêt à résoudre ces questions, parce qu’il n’y a pas de gagnant de cette crise. Nous sommes tous des frères et partant tous perdants. Dès lors, le Qatar est ouvert au dialogue conformément à des accords qui seraient contraignants à toutes les parties qui s’engagent à respecter la souveraineté des Etats ». 

Depuis le 5 juin dernier, l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn et l'Égypte avait alors rompu les liens avec le Qatar en lui imposant des mesures punitives pour « soutenir le terrorisme ». 

Doha qui a nié les accusations de ses voisins, affirmait qu’elle est prête au dialogue pour résoudre la crise du Golfe. 

Sur un autre plan, l’émir Tamim a indiqué que ses pourparlers en Indonésie «ont porté sur plusieurs questions, dont la question des Rohingyas, et leur souffrances, et qu’il faut trouver une solution urgente pour y mettre fin».

«Le Qatar a fourni des aides, et c’est le devoir de tous les Etats de fournir de l’aide aux personnes touchées », a-t-il déclaré, appelant le gouvernement du Myanmar à «mettre un terme à ce problème ». 

L’émir qatari a ajouté que plusieurs sujets relevant de l’intérêt commun des deux pays ont été abordés, en l’occurrence dans les domaines de l’investissement, de l’infrastructure, de l’énergie et du tourisme. 


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Magazine | Divertissement



newsletter



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss