"Ant-Man", un super-héros qui ne se prend pas au sérieux


Vendredi 10 Juillet 2015 - 12:04
AFP - Veronique DUPONT


Los Angeles - Avec "Ant-Man", Disney porte à l'écran un nouveau super-héros tiré des bandes dessinées Marvel, mais contrairement aux durs comme Thor ou Captain America, l'homme-fourmi est sarcastique, pas toujours très honnête et même papa-gâteau.


Pour Paul Rudd, qui interprète l'homme-fourmi, un super-héros affublé d'un tel nom ne pouvait décemment pas se prendre trop au sérieux.

"Ce type vole sur le dos d'une fourmi ailée. Ce n'est pas le Soldat d'Hiver", a-t-il expliqué en riant à l'AFP, en faisant référence à l'ennemi de Captain America dans le dernier film éponyme.

"Marvel en est bien conscient. On peut s'amuser avec tout ça, ne pas se prendre trop au sérieux, tout en racontant une histoire émotionnelle", poursuit le comédien de 46 ans aux yeux verts, qui pour entrer dans la peau d'Ant-Man a dû apprendre quelques acrobaties... Et se contenter d'une amande par jour pour arborer des abdominaux bien dessinés, comme le tançait l'équipe du film lors d'une conférence de presse à Los Angeles.

La sortie d'"Ant-Man" mardi en France et vendredi aux Etats-Unis pourrait propulser l'acteur et co-scénariste du film vers la galaxie des mégas-stars d'Hollywood.

Jusqu'alors abonné aux comédies familiales de Judd Apatow ("En cloque: mode d'emploi", "40 ans: mode d'emploi"...), Paul Rudd pourrait connaître un destin à la Chris Pratt.

Cette ex-vedette de séries télévisées comiques comme "Park and recreation" est devenu grâce aux "Gardiens de la galaxie", gros carton de Disney/Marvel l'an dernier, l'un des noms les plus convoités du moment, et tient actuellement le rôle-titre de "Jurassic World".

- Adorés par des 'gens brillants' -

Jouer un héros aux super-pouvoirs est devenu le Sacré Graal pour entrer dans le club très privé des stars planétaires, car ces films sont projetés - et adorés - dans le monde entier.

Des acteurs connus pour des registres plus dramatiques comme Mark Ruffalo ou Edward Norton (Hulk) s'y sont frottés, tandis qu'"Iron Man" a contribué à relancer la carrière de Robert Downey Jr.

D'autant qu'"Ant-Man" a été très bien reçu par les critiques aux Etats-Unis.

"Ant-Man", à la marge de l'univers des "Avengers", raconte l'histoire de Hank Pym (Michael Douglas), un scientifique de génie qui découvre une substance chimique permettant de réduire sa taille tout en décuplant sa force. Par sa force mentale, Ant-Man peut également contrôler des armées de fourmis.

Mais son ex-élève surdoué Darren Cross (Corey Stoll, vu dans "House of cards" notamment) a réussi à répliquer sa découverte et veut la vendre à des marchands d'armes sans foi ni loi.

Hank Pym, devenu âgé et veuf, choisit alors Scott Lang, un voleur à la petite semaine tout juste sorti de prison qui tente de retrouver un droit de visite sur sa fille, pour se glisser dans la panoplie de l'homme-fourmi et sauver la planète.

Le film joue visuellement avec les dimensions, Scott Lang évoluant de la taille humaine à l'infiniment petit en passant par le microscopique.

La mise en scène précise du réalisateur Peyton Reed accentue les effets comiques, notamment grâce à la présence de Michael Pena, qui incarne un voleur pied nickelé ami de Scott Lang.

Paul Rudd, qui dit n'avoir été qu'un fan modéré des BD de super-héros lorsqu'il était enfant, comprend que ces personnages fascinent un si large public.

Pour lui, ils permettent d'échapper au quotidien mais leurs héros sont souvent "complexes et pétris de conflits intérieurs, à l'instar d'Hulk".

"Ces personnages ont été créés par des gens intelligents et beaucoup de gens brillants les adorent. Quand on y ajoute la dimension fantastique, la force, le fait de voler, l'invisibilité... Cela fait des univers vraiment amusants à explorer".

Le comédien enfilera un autre costume noir et rouge pour "Captain America: Civil War", programmé pour l'an prochain, et espère rester dans l'écurie de super-héros Marvel pour encore longtemps.

Quant à sa co-interprète Evengeline Lilly ("Lost", "Le Hobbit"...), qui joue la fille de Hank Pym, Hope Van Dyne, Marvel semble avoir en projet de la transformer bientôt en Guêpe... Le pendant féminin de l'homme-fourmi.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss