Au Kosovo, des masques en couleur pour protéger le marié du mauvais œil


Mercredi 4 Octobre 2017 - 13:27
AA


Des agglomérations bosniaques dans la ville de Prizren au sud du Kosovo demeurent indéfectiblement attachées à la tradition ancestrale qui consiste à colorer entièrement le visage du marié.


Cette tradition se poursuit depuis plus de 200 ans dans de nombreux villages relevant des monts Šar. Sur le visage du marié peint en blanc, sont dessinés, des lignes, des cercles, et des points en rouge, en bleu et en doré ; une pratique que les ethnologues interprètent de manières différentes.

Parmi ces explications, l’une indique que les trois cercles dorés représentent les trois étapes de la vie liées par des moyens en or, les cercles rouges signifient la fertilité tandis que les points rouges représentent une image de la vie familiale sereine et heureuse.

Aziza Stivagig, âgée de 65 ans, continue à faire vivre cette tradition menacée de disparition précisant à Anadolu qu’elle a appris cet art unique de sa belle-mère.

Elle a indiqué qu’elle voudrait bien transmettre son expérience aux générations futures mais regrette que ses filles et ses brus résident à l'étranger. Elle a confié qu’une dame du village lui apporte son aide et devrait lui succéder quand elle ne sera plus capable d’exercer ce travail.

Pour sa part, son mari Adel a fait valoir que cette technique fait maintenant partie du passé étant remplacée par d’autres pratiques.

Il a souligné que le fait de colorer le visage du marié s’explique par plusieurs raisons dont la plus importante est de protéger le marié du mauvais œil des invités à la cérémonie des noces. 


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss