Bourse de Tokyo: le Nikkei finit en hausse de 0,77%


Lundi 28 Mars 2016 - 09:44
awp - afp - romandie


Tokyo - L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,77% la journée de lundi, grâce à un petit repli du yen face au dollar, sur fond de croissance meilleure que prévu aux Etats-Unis au dernier trimestre 2015.


A la fin des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes affichait un gain de 131,62 points à 17.134,37 points.

Des espoirs d'annonce de mesures de soutien économique au Japon avant un scrutin sénatorial en juillet ont aussi joué.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau s'est élevé pour sa part de 1,16% (+15,80 points) à 1.381,85 points.

La séance a été moyennement active, avec 1,85 milliard de titres échangés sur le premier marché.

Sur le volet des changes, le dollar oscillait au même moment (06H00 GMT) autour de 113,50 yens, en progression comparé à son cours de vendredi à la fermeture (113,10 yens), tout comme l'euro qui s'affichait à 126,70 yens (contre 126,25 yens), des avancées positives pour les groupes exportateurs nippons.

Le billet vert a été porté par une révision positive de la progression du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au 4e trimestre 2015, à la surprise des analystes, avec de solides dépenses de consommation et des exportations moins faibles qu'attendu.

Sur les 225 composantes du Nikkei, 190 ont grimpé, 28 fléchi et 7 stagné.

Ont été bien appréciés les groupes dont les affaires sont guidées par la demande intérieure, comme les grands magasins (+5,22% pour Takashimaya, +4,70% pour J-Front Retailing), le groupe de distribution Aeon (+2,77%) ou l'opérateur de télécommunications mobiles NTT Docomo (+2,48% à 2.703,50 yens).

Seven & I Holdings (commerces de diverses tailles) a aussi augmenté, de 1,97% à 4.911 yens, malgré le mécontentement affiché par un des actionnaires, le fonds Third Point de l'investisseur Daniel Loeb à propos de rumeurs laissant entendre que le successeur de l'actuel légendaire dirigeant du groupe, Toshifumi Suzuki (83 ans), pourrait être son fils. Or, M. Loeb estime dans une lettre ouverte qu'il n'est pas le mieux placé en termes de compétences.

L'action du géant de l'électronique japonais Sharp a pris 3,96% à 131 yens après avoir même connu dans la matinée une progression double, alors que plusieurs signaux laissent augurer un déblocage positif cette semaine de la saga du rachat du pionnier nippon des écrans LCD par le groupe taïwanais Hon Hai/Foxconn.

Ce géant de l'assemblage d'appareils électroniques a informé des médias qu'il réunirait un conseil d'administration le 30 mars, censé valider les termes définitifs de son entrée au capital de Sharp à hauteur de 66%, pour une somme qui était initialement fixée autour de 490 milliards de yens (3,9 milliards d'euros), mais qui pourrait finalement être réduite d'une centaine de milliards.

L'action du plus important concurrent de Sharp, Japan Display, a pour sa part gagné 2,80% à 220 yens.

Sony a pris 0,97% à 2.924 yens et Panasonic de 0,95% à 1.009 yens.

Sensibles aux évolutions des cours des monnaies, les actions des constructeurs d'automobiles ont progressé: +0,70% à 6.223 yens pour Toyota, +0,92% à 1.098 yens pour Nissan et +0,55% à 3.110 yens pour Honda.

Source


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss