Côte d’Ivoire : Une école pour lutter contre le terrorisme


Vendredi 26 Janvier 2018 - 11:37
AA


Une école militaire régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme, ouvrira ses portes en septembre prochain à Jacqueville, une station balnéaire, située dans le sud de la Côte d'Ivoire, a annoncé le ministre ivoirien Hamed Bakayoko.


L’annonce a été faite jeudi soir à Abidjan, au cours d’une réunion de restitution des travaux des experts français et ivoiriens sur le projet, en présence d’experts et de l’ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Gilles Huberson.

L'école accueillera tout d’abord des cadres, avant de recevoir les premiers stagiaires au premier trimestre 2019 notamment des éléments des forces de sécurité, mais aussi des fonctionnaires. Elle formera des unités pouvant intervenir rapidement sur des attentats mais travaillera aussi le mode opératoire, a indiqué le ministre ivoirien.

La création de cette école, voulue par les présidents français Emmanuel Macron et ivoirien Alassane Ouattara, a été annoncée pour la première fois, par Macron à l'occasion du lancement des travaux de construction de la ligne de métro d’Abidjan, en marge du sommet UA-UE tenu les 29 et 30 novembre.

L’objectif de cette école, selon Macron, est de former des forces spéciales, en intelligence, en intervention de combat et en lutte contre le terrorisme non seulement pour la Côte d’Ivoire mais pour toute la région.

A l’instar de certains pays de la région d’Afrique de l’Ouest victime de terrorisme, la Côte d'Ivoire a subi le 13 mars 2016, une attaque terroriste contre la station balnéaire de Grand Bassam (sud). Le bilan de cette attaque s’est élevé à 19 morts.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss