Cyber-dépendance: "La réalité virtuelle deviendra la réalité du monde"


Jeudi 5 Avril 2018 - 11:39
AA


"Pour embellir nos vies, nous essayons de nous échapper dans l’art, la musique, la poésie, le cinéma et les jeux vidéos, mais aujourd’hui, nous luttons déjà contre la cyber-dépendance. Un usage excessif d’internet conduit à ne plus avoir de temps pour la vie réelle", a affirmé Ernest Cline, romancier, poète et scénariste américain.


Le roman "Player One" de Cline a caracolé en tête de liste des best-sellers du New York Times durant plus de 100 semaines. Il a ensuite écrit le scénario de son adaptation cinématographique. 

L’histoire, qui se déroule en 2045, tente de démontrer le fait que les jeux de réalité virtuelle ont un impact de plus en plus néfaste sur le comportement.

Le brillant écrivain Cline a accordé une interview à l’agence Anadolu (AA) concernant le film "Ready : Player One", mis en scène par le réalisateur Steven Spielberg.

"Je n'aurais pas pu écrire 'Ready Player One' si je n'avais pas grandi avec les films de Steven Spielberg. Travailler avec lui et voir mon histoire adaptée sur grand écran a été la plus belle chose que j’ai vécu jusqu’à aujourd’hui", a-t-il avoué.

Selon Ernest Cline, la technologie qui est au profit des êtres humains peut parfois être utilisée à mauvais escient.

"Ces 20 dernières années, avec le développement de la technologie, Internet a changé nos manières de vivre, de travailler, notre façon d’entrer en relation avec nos familles et même nos choix politiques. Internet est le moyen de communication le plus fort que nous ayons mis en place jusqu’à aujourd’hui", a-t-il partagé, poursuivant : "cependant, il nous isole en même temps".

Revenant sur les messages qui sont transmis dans le film concernant les jeux de réalité virtuelle, Cline a indiqué : "Je considère que dans la réalité virtuelle, il y a de l’amusement, de l’action, une histoire et une chasse au trésor. Mais l’équipe qui a pris part au film et au livre a souligné la nécessité d’un équilibre entre la fantaisie et la réalité".

"Une telle évasion est nécessaire à l’être humain. Pour embellir nos vies, nous essayons de nous échapper dans l’art, la musique, la poésie, le cinéma et les jeux vidéos, mais aujourd’hui, nous luttons déjà contre la cyberdépendance. Un usage excessif d’internet conduit à ne plus avoir de temps pour la vie réelle", a-t-il ajouté.

Cline a notamment fait part de ses inquiétudes en ce qui concerne la réalité virtuelle et le niveau atteint par la technologie internet. 

"En tant que père, j’ai des inquiétudes concernant notre avenir. J’espère que l’année 2045, dans laquelle vivra ma fille, ne sera pas comme celle qui a été décrite dans le film et le livre", a-t-il dit.

"Cependant, si nous ne nous mettons pas en action pour régler certains problèmes, nous ne pouvons pas y échapper", a-t-il mis en garde.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss