Débat en Israël sur l'arme nucléaire et la guerre des Six Jours


Lundi 5 Juin 2017 - 16:19
AFP


L'éventualité qu'Israël ait envisagé de faire exploser un engin nucléaire à la veille de la guerre des Six Jours, il y a juste 50 ans, relance le débat sur un sujet qui reste très sensible dans l'Etat hébreu.


A la veille du conflit qui s'est déroulé du 5 au 10 juin 1967, les responsables israéliens, pris de panique à la perspective de se faire attaquer par leurs voisins arabes, auraient mis au point un plan prévoyant l'explosion d'une charge atomique dans le Sinaï, a avancé un historien israélien.

Spécialiste de l'histoire nucléaire d'Israël, Avner Cohen a révélé les détails du plan dans un document publié sur le site du think-tank américain Wilson Center et repris par le New York Times.

Interrogée par l'AFP, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères n'a pas souhaité commenté l'information.

M. Cohen s'appuie notamment sur l'interview réalisé en 1999 et 2000 d'un général à la retraite, Yitzhak Yaacov, chef de l'unité de recherche et de développement de l'armée israélienne en 1967.

Selon M. Yaacov, décédé en 2013, le plan baptisé "Option Samson" consistait à envoyer des parachutistes dans le désert du Sinaï avec pour mission de faire exploser un "engin atomique" à quelques kilomètres de la base militaire égyptienne stratégique d'Abou Ageila, un carrefour de pistes qui commande l’accès au centre du Sinaï.

Mais Israël avait-il alors la maîtrise de la technologie nucléaire militaire en 1967? M. Yaacov affirme que ses chercheurs n'avaient pas mis au point une arme efficace.

Israël maintient officiellement l'ambiguïté sur son arsenal nucléaire et les médias israéliens, soumis à le censure sur le sujet, citent les médias étrangers lorsqu'ils mentionnent le sujet.

"C'était tellement naturel (...) Tu as un ennemi et il dit qu'il va te jeter à la mer. Tu le crois. Il dit qu'il va te jeter dessus des armes chimiques (...) Qu'est-ce-que tu cherches? Tout ce que tu peux faire pour l'arrêter. Tu lui fais peur", explique Yitzhak Yaacov dans l'entretien mis en ligne, avec de nombreux autres documents relatifs à la guerre des Six Jours, sur le site d'archives numériques du Wilson Center.

- improbable -

Dans son article accompagnant l'interview, M. Cohen fait cependant preuve d'une certaine prudence, en avançant que le plan était "davantage un exercice technico-théorique pour un scénario improbable qu'un véritable plan militaire".

"Au bout du compte, je suis d'accord avec la position (du chef d'Etat-major de l'époque Zvi) Tzur qu'à la veille de la guerre de 1967, les dirigeants israéliens ne considéraient pas sérieusement la possibilité de conduire - ni même n'étaient capables de conduire - une démonstration nucléaire", écrit-il.

Mais il ajoute que le témoignage de Yitzhak Yaacov "révèle pour la première fois d'une source identifiable qu'Israël avait la capacité de bricoler un engin nucléaire explosif en juin 1967".

La publication de ces informations et leur reprise dans le New York Times ont provoqué une polémique en Israël.

L'historien spécialiste de la guerre des Six Jours et député (parti centriste Koulanou) Michael Oren, ministre adjoint sans portefeuille dans le gouvernement de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a estimé dimanche que la possibilité pour Israël d'utiliser la bombe atomique pendant la guerre des Six Jours "ne tenait pas la route".

Il critique notamment le fait que M. Cohen fait reposer son hypothèse sur le seul témoignage de M. Yaacov, et que les "dizaines voire les centaines de milliers de documents récemment déclassifiés sur la guerre des Six Jours ne contiennent pas un demi-indice" permettant de la valider.

Dans un entretien au site d'informations en ligne Ynet, M. Cohen prend d'ailleurs ses distances avec les propos de M. Yaacov. "Il a décrit les événements comme il les voyait de son point de vue personnel. Est-ce que cela correspondait (...) à la vérité historique? C'est difficile à dire. J'ai beaucoup d'interrogations à ce sujet", a-t-il dit.

L'éclatante victoire obtenue entre le 5 et le 10 juin 1967 par Israël sur les pays arabes voisins, avec ses implications stratégiques mondiales, a considérablement étendu le territoire sous contrôle du petit Etat créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 10:12 Report du procès à Bruxelles de Salah Abdeslam

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss