Décès du cinéaste Claude Miller


Jeudi 5 Avril 2012 - 12:02
AP


Paris - Le cinéaste français Claude Miller, qui avait signé de nombreux succès populaires comme "Garde à vue", "Mortelle randonnée", "L'Effrontée" et "Un secret", est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 70 ans, a-t-on appris auprès de sa maison de productions, "Les Films du 24".


Claude Miller
Claude Miller
On ignorait jeudi matin les causes de son décès.

Son prochain film, "Thérèse Desqueyroux", avec Audrey Tautou, Gilles Lellouche et Anaïs Demoustier, doit sortir en salles le 21 novembre prochain.

Né le 20 février 1942 à Paris, diplô mé de l'Institut des hautes études cinématographiques (Idhec), Claude Miller avait d'abord été l'assistant de Marcel Carné, Robert Bresson, François Truffaut, Jacques Demy et Jean-Luc Godard, avant de passer lui-même à la réalisation. Son premier long métrage, "La meilleure façon de marcher", avec Patrick Dewaere et Patrick Bouchitey, sort en 1976.

Il réalise ensuite "Dites-lui que je l'aime" (1977) et remporte en 1982 le César du "meilleur scénario original" pour "Garde à vue", avec Lino Ventura, Michel Serrault et Romy Schneider. On lui doit aussi notamment "Mortelle randonnée" (1982), "L'Effrontée" (1985, prix Louis Delluc, un film qui révéla Charlotte Gainsbourg, César du meilleur espoir féminin), "La petite voleuse (1988), "Le sourire" (1994), "La petite Lili" (2003) et "Un secret" (2007).

Il avait obtenu le Prix du jury à Cannes en 1998 pour "La classe de neige" et co-réalisé avec son fils, Nathan Miller, "Je suis heureux que ma mère soit vivante", en 2009.

Les cinéastes de l'ARP (Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs), dont Claude Miller a été président de 1997 à 1999, ont salué la disparition d'un réalisateur "de talent, cinéphile et curieux". "'La meilleure façon de marcher', 'Dites-lui que je l'aime', 'Garde à vue', 'L'effrontée', 'La classe de neige', 'La petite Lili', 'Un secret', 'Je suis heureux que ma mère soit vivante", jusqu'à son dernier film encore inédit 'Thérèse Desqueyroux'... auront signé une filmographie à la fois populaire et exigeante, révélant un vrai regard d'auteur", précisent-ils dans un communiqué.

La Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) rend hommage pour sa part à un "découvreur de talents" qui avait notamment dirigé Patrick Dewaere, Christine Pascal, Miou-Miou, Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Michel Serrault, Romy Schneider, Charlotte Gainsbourg, Jean-Pierre Marielle, Nicole Garcia, Ludivine Sagnier et Julie Depardieu. "Son travail avec les acteurs caractérise la qualité de sa mise en scène", souligne la SACD dans un communiqué.

Eric Garandeau, le président du CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée), salue quant à lui dans un communiqué un réalisateur "enthousiaste", "engagé, attentif à la santé du cinéma français et à la formation des jeunes créateurs, que ce soit comme membre de la Commission cinéma de la SACD, président de la Fémis, de l'ARP ou du réseau de salles Europa Cinémas".


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss