Des pirates informatiques, peut-être liés à Anonymous, menacent Facebook


Jeudi 11 Août 2011 - 14:23
AFP


San francisco - Des pirates informatiques, qui pourraient être une faction dissidente du groupe Anonymous, ont promis de lancer une attaque en novembre prochain pour "tuer" le réseau social Facebook, mais leur identité et la réalité même de cette menace restaient flous.


Des pirates informatiques, peut-être liés à Anonymous, menacent Facebook
Une vidéo postée sur YouTube et estampillée Anonymous prétend qu'une "Opération Facebook" aura lieu le 5 novembre dans le but de détruire le réseau social, accusé de compromettre la vie privée de ses quelque 600 millions d'utilisateurs.

La menace restait toutefois imprécise: un porte-parole d'Anonymous a indiqué à l'AFP que même les responsables du groupe ne savaient pas comment la jauger, soulignant que l'organisation n'avait pas de structure de commandement précise et que ses membres cachaient leur identité.

"Il y en a qui disent que c'est nous (...) et d'autres que ce n'est pas nous et que c'est stupide", a dit le porte-parole.

Facebook a pour sa part refusé de commenter l'information.

La vidéo montre le logo d'Anonymous sur un fond sombre. Une voix off, enregistrée grâce à un trucage informatique, annonce qu'une attaque va être lancée contre Facebook et appelle les volontaires à s'y joindre.

La vidéo accuse le réseau social basé en Californie de stocker les informations de ses utilisateurs et de les partager avec la police.

"Rejoignez notre cause et tuez Facebook pour le bien de votre propre vie privée", explique le message, vu plus d'un million de fois depuis qu'il a été publié il y a trois semaines.

Un responsable d'Anonymous avait effectivement tenté de réunir des pirates pour lancer une attaque contre Facebook, sans parvenir toutefois à rallier la majorité du groupe, a indiqué le porte-parole.

"Cela pourrait très bien n'être qu'une vidéo stupide faite par une seule personne", a poursuivi le porte-parole. "Mais cela pourrait aussi être un truc énorme de la part de quelqu'un qui s'est infiltré dans le réseau informatique de Facebook".


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss