Education inclusive: 700 classes accueillant plus de 8000 élèves en situation de handicap au niveau national


Samedi 16 Décembre 2017 - 10:07
MAP


Rabat - Le Maroc compte un total de 700 classes d'éducation inclusive accueillant plus de 8000 élèves en situation de handicap, a indiqué, vendredi à Rabat, le secrétaire général du Ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, Youssef Belkassmi.


Parmi ces enfants en situation de handicap physique, sensoriel ou mental, 37% sont des jeunes filles, outre les élèves en situation de handicap léger ou atteints d’une maladie chronique et qui ont intégré les classes ordinaires, a précisé le secrétaire général du département de l’éducation nationale, lors de la rencontre nationale consacrée à la présentation du référentiel de l’éducation inclusive en faveur des enfants en situation de handicap.

Organisée par le ministère, en collaboration avec le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), à l’occasion de la journée mondiale des personnes handicapées, cette rencontre a été l’occasion de présenter un référentiel de l’éducation inclusive en faveur de cette catégorie d'enfants.

Le document a été réalisé dans le cadre de la vision stratégique pour la mise en place d'une éducation équitable en phase avec les principales orientations de la réforme éducative, lancée en 2015, et les recommandations contenues dans la vision stratégique de la réforme 2015-2030 élaborée par le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, notamment le levier 4 portant sur "le droit d'accès à l'éducation, à l'enseignement et à la formation pour les personnes en situation de handicap ou à besoins spécifiques".

Ce document se veut une base administrative, organisationnelle et éducative de la mise en place d’une approche pédagogique efficace dans le but de garantir une éducation et un apprentissage adaptés aux besoins des enfants en situation de handicap afin de les intégrer dans la vie scolaire en prenant en considération leur capacité.

Dans une déclaration à la MAP, la représentante de l’UNICEF au Maroc, Regina De Dominicis a souligné que ce référentiel se veut une réponse aux attentes et aux besoins des enfants en situation de handicap, et répond également aux exigences d’une situation "alarmante" révélée par l’enquête nationale sur le handicap, réalisée en 2004 et qui a révélé que 70% des personnes en situation de handicap sont non scolarisées et que seules 4,6% ont fréquenté le préscolaire. De même, 14,9% ont un niveau primaire, 8,5% secondaire et seulement 2% ont atteint le niveau supérieur.

Mme De Dominicis s’est félicitée de la participation de l’UNICEF à l’élaboration de ce projet qui a été testé dans la région de Souss-Massa, dans l'attente de sa généralisation à l'ensemble du territoire marocain.

Le Projet pilote d’éducation inclusive réalisé dans 18 écoles, entre décembre 2012 et décembre 2015 dans la région de Souss-Massa, a donné de bons résultats notamment un nombre croissant des inscriptions d’enfants handicapés, des enseignants et directeurs formés, motivés et valorisés dans leur travail, outre la création de passerelles entre les classes d’éducation inclusive et les classes ordinaires. De son côté, le directeur des Curriculas et des programmes scolaires au Ministère de l’Education nationale, Fouad Chafiki a indiqué que la thématique de la rencontre constitue l’un des défis majeurs du département de tutelle à savoir la généralisation de la scolarisation à tous les enfants du Royaume et particulièrement aux enfants en situation de handicap, notant que cette noble cause nécessite la mobilisation de tous les secteurs publics concernés essentiellement ceux de la santé et des affaires sociales, les collectivités locales, la société civile et les ONG.

Il a également évoqué l'action du ministère qui a mis en oeuvre un cadre règlementaire pour une meilleure inclusion éducative des enfants en situation de handicap et l’adaptation des programmes scolaires afin de fournir une offre scolaire adaptée aux besoins de ces enfants et de créer des conditions favorables à leur intégration.

Ont pris part à cette rencontre des représentants d'organisations internationales, des secteurs gouvernementaux et de la société civile.



           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss