Egypte : 11 éléments armés tués dans une fusillade à Ismaïlia


Mardi 28 Novembre 2017 - 10:09
AA


Le ministère égyptien de l’Intérieur a indiqué, mardi, que 11 éléments armés ont été tués dans une fusillade dans la province d’Ismaïlia, dans le nord-est du pays.


Un communiqué du ministère de l’Intérieur, dont Anadolu a eu copie, a expliqué qu'un assaut a été lancé sur «l’une des fermes dans la région de Jelbana, dans la province d’Ismaïlia (nord-est), où les éléments armés s’étaient réfugiés (...) afin d’exécuter des opérations hostiles (non identifiées) ». 

Le communiqué du ministère égyptien de l’Intérieur n’a pas annoncé les identités des morts, ni le groupe armé dont ils font partie. Le ministère n'a pas nom plus mentionné d'éventuelles pertes dans les rangs des forces de sécurité. 

Les forces de sécurités ont arrêté 9 éléments dont 6 dirigeants (identifiés par le ministère) impliqués dans le soutien des groupes terroristes dans le Nord-Sinaï (nord-est) visant à exécuter une série d’opérations hostiles contre des institutions importantes et des lieux de culte chrétiens, pour affecter négativement la situation sécuritaire et économique du pays. 

Plus tôt dans la journée du mardi, les forces armées égyptiennes ont annoncé mardi l'élimination de trois hommes armés lors d'un raid dans la province du Nord-Sinaï (nord-est). 

Le raid survient quatre jours après l’attentat terroriste contre la mosquée al-Rawda, dans le village de Bir al-Abed, à l’ouest de la ville d'El Arish, dans le Nord-Sinaï. 

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière de l’histoire contemporaine de l’Egypte.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod