Egypte : Funérailles solennelles de l’artiste Shadia


Mercredi 29 Novembre 2017 - 15:38
AA


Des responsables et des artistes égyptiens ont participé, mercredi, aux funérailles de l’artiste égyptienne, la défunte Shadia, qui ont démarré de l’une des plus grandes mosquées au Caire, sous des mesures sécuritaires fermes.


L’artiste égyptienne, Shadia, ou la « Coqueluche du cinéma égyptien», est décédée, mardi soir, à l’âge de 86 ans, après un long combat avec la maladie.

La prière mortuaire a été effectuée à la mosquée de « Sayyida Nafisa » au centre du Caire, avant d’accompagner la défunte pour l’enterrer au cimetière « al-Basatin » à Maadi, dans le sud de la capitale.

Les larmes couvraient les visages de milliers de gens présents aux funérailles de l’artiste Shadia, appartenant à l’«époque du bel art ».

Etaient présents aux funérailles bon nombres de responsables, dont le ministre égyptien de la Culture, Hilmi al-Namnam.

L’Egypte a dernièrement rendu hommage à l’artiste Shadia, avant son décès, en attribuant son nom à l’édition actuelle du Festival du cinéma du Caire, tenue entre le 21 et le 30 novembre courant.

Plusieurs sociétés artistiques égyptiennes ont pleuré, mardi, l’artiste Shadia qui a excellé en tant qu’actrice et chanteuse, depuis les années quarante du siècle dernier, durant une carrière de près de 4 décennies.

Née en février 1931, la défunte actrice, Fatma Ahmed Shaker, connue sous le nom de «Shadia» avait joué, au cours de sa longue carrière de 40 ans, dans plus de 110 films, 10 feuilletons radiophoniques, une seule pièce de théâtre en plus de l'interprétation d'une dizaine de chansons.

Shadia avait quitté le monde artistique en 1984, au summum de sa gloire.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss