Etats-Unis: Impunité pour les policiers "blancs" qui tuent des "noirs"


Mercredi 28 Mars 2018 - 11:20
AA


Deux policiers américains "blancs", poursuivis pour avoir tué Alton Sterling en 2016, un citoyen américain "noir", ne seront pas condamnés par la justice.


Dans une déclaration faite mardi, Jeff Landry, Procureur général de l’Etat de Louisiane, a indiqué que les policiers Blane Salamoni et Howie Lake ont agit "de manière raisonnable et acceptable" lors des faits qui ont entrainés la mort de Sterling.

Landry a expliqué que les deux policiers concernés ne seront pas condamnés pour avoir tué Alton Sterling.

"L’enquête réalisée depuis 2016 a abouti à cette conclusion", a-t-il dit.

Landry a ajouté que les deux policiers ont été envoyés sur les lieux des faits, que Sterling était armé et qu’ils avaient d’abord essayé de l’interpeller.

Manifestations contre les "violences policières"

Alton Sterling a été tué le 05 juillet 2016 par les tirs des deux policiers blancs Salamoni et Lake. Les rapports de police indiquent que Sterling a été touché par 6 balles.

Les autorités policières ont avancé que Sterling avait une arme en main et qu’il menaçait les forces de police. Alors que les avocats de la victime affirment qu’il n’a pas essayer d’utiliser son arme contre les policiers.

Un jour après ces évènements, un autre citoyen "noir", Philando Catile, a été tué le 06 juillet 2016 dans le Minnesota par des policiers blancs.

Une semaine après ces faits, le mouvement "la vie des noirs est importante" a organisé de nombreuses manifestations dans de nombreuses villes du pays.

Lors de ces manifestations, Micah Johnson, un citoyen "noir" a été tué par 5 policiers blancs à Dallas.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod