Eurockéennes: Mika et Massive Attack clôturent en beauté les festivités


Lundi 5 Juillet 2010 - 12:47
AFP


Belfort - La 22e édition des Eurockéennes de Belfort, qui a enregistré une fréquentation en baisse avec près de 80.000 visiteurs, a clôturé dimanche avec le concert détonant de Mika et le nouveau spectacle du duo de Massive Attack.


Mika
Mika
"Près de 80.000 entrées ont été délivrées sur les trois jours du festival, ce qui correspond à une bonne année", a estimé Jean-Marc Pautras, président des Eurockéennes.

Il a expliqué que la manifestation est amortie à partir de 70.000 festivaliers et que les deux éditions précédentes avaient été exceptionnelles, flirtant avec les 100.000 entrées.

"Nous sommes ravis de cette édition 2010, faite de tentatives, d'envies et de mélanges", a déclaré Jean-Paul Roland, directeur artistique du festival.

Dimanche, le petit prince de la pop, Mika, a donné un spectacle détonant alliant décors d'un autre monde, costumes colorés, mise en scène déjanté et musique joyeuse et légère contrastant avec des paroles parfois sombres.

Survolté, l'artiste a transformé le parterre de la grande scène des Eurockéennes en discothèque à ciel ouvert où la foule a repris en coeur ses chansons.

Peu avant, le chanteur des Strokes, Julian Casablancas, avait livré l'une de ses premières dates en France, avec les titres de son album solo "Phrazes for the young". L'icône pop, toute vêtue de rouge et portant des lunettes de soleil, a enchanté le public d'adolescentes venu l'encenser.

Les festivités ont pris fin dans la nuit avec le show de Massive Attack, groupe précurseur de la musique trip hop. Avec un nouveau spectacle envoûtant, construit autour de leur dernier album "Heligoland", le duo de Bristol a clôturé le festival avec majesté.

La star hip-hop américaine Jay-Z avait marqué les esprits vendredi soir, avec un show grandiose et léché qui a ravi le public, ont indiqué les programmateurs, Kem Lalot et Christian Allex.

Outre les belles prestations des têtes d'affiches comme The Hives ou The Specials, le public a découvert Bomba Estereo, Middle East ou encore Gallows, qui a réussi à faire courir les spectateurs en cercle.

Il en est de même pour les créations de Sophie Hunger, Piers Faccini et Patrick Watson, ainsi que celle d'Hindi Zahara et du groupe traditionnel égyptien El Tanbura.

La prochaine édition se tiendra les trois premiers jours de juillet 2011.


           

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement