France/Chine: Levée des sanctions chinoises sur la viande bovine française


Lundi 25 Juin 2018 - 11:17
AA


Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé, lundi, la levée de l’embargo imposé par la Chine aux viandes bovines françaises et la finalisation prochaine d’un contrat de 184 Airbus A320, objet d’une discussion préalable entre les deux pays depuis janvier.


Le Premier ministre français s’exprimait depuis la capitale chinoise, Pékin, à l’issue d’un entretien avec le président chinois Xi Jinping, ont rapporté les médias français et chinois.

Des accords doivent être signés dans la journée du lundi par Edouard Philippe et son homologue chinois Li Kepiang, a rapporté le magazine "l’Obs" dans son édition en ligne.

Le président Xi Jinping a déclaré que la Chine « était prête à collaborer avec la France afin que les relations bilatérales continuent à servir de modèle pour le respect mutuel, la coopération gagnant-gagnant, ainsi que les échanges et l'apprentissage mutuel entre les pays », selon l’agence chinoise de presse (Xinhua, officiel).

Selon la même source, le président chinois a exprimé le souhait de « collaborer avec la France pour enrichir le contenu du partenariat stratégique global des deux pays ».

D’après le quotidien français "Le Monde", l’accord convenu porte sur l’exportation de 30 mille tonnes de viandes françaises par an vers la Chine, mettant fin, ainsi, à 17 ans d’embargo, décrété par Pékin en 2001 à la suite du scandale de la vache folle.

Selon le quotidien français, la Chine est un grand importateur de viandes bovines. 14 pays y exportent déjà plus de 1,5 million de tonnes par an.

Au sujet des avions, Edouard Philippe a souligné : « Je me réjouis également que la Chine ait confirmé sa forte volonté de concrétiser prochainement les engagements pris en janvier s’agissant des acquisitions d’Airbus et d’en envisager de nouvelles ».

En janvier, c’était le président français, Emmanuel Macron, qui avait entamé les discussions sur ce dossier. 

« Le Premier ministre chinois a de son côté exprimé la volonté de la Chine d’acheter de « nombreux avions » cette année et de poursuivre les discussions avec la France sur des acquisitions d’Airbus », a ajouté le journal Le Monde, précisant que les discussions portent sur 184 Airbus A320. 

Pour rappel, les relations sino-françaises n’ont cessé d’évoluer au cours des dernières années.

Un « partenariat stratégique global » a été conclu depuis 2004. Selon le ministère français des AE, la Chine est le 6e partenaire commercial de la France, elle est son 8e client et son 2e fournisseur. 

La part de marché chinois en France est de 9%, alors que la part de marché français en chine n’est que de 1,6%. 

Arrivé en chine depuis jeudi à la tête d'une importante délégation économique, Edouard Philippe achève sa visite officielle lundi. 


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss