France/Mont Saint-Michel: Les plus grandes marées d’Europe continentale


Mercredi 26 Septembre 2018 - 11:53
AA


Situé dans l’Ouest de la France, en Normandie, le Mont Saint-Michel, qui a la particularité d’être érigé sur un îlot rocheux, est le théâtre des plus grandes marées d’Europe continentale. Un phénomène qui suscite l’attention et attire de nombreux visiteurs.


Destination incontournable du tourisme, le Mont Saint-Michel, a accueilli 9,4 millions de touristes l’an dernier, devenant ainsi la ville française la plus visitée après la capitale, Paris.


Les marées du Mont Saint Michel envahissent la baie 2 fois par jour. Lorsque le coefficient de marée est supérieur à 110, soit d'une amplitude de près de 13 mètres, la baie du Mont Saint-Michel se retrouve envahie par les eaux allant jusqu’à immerger totalement le gué submersible et transforme ainsi, l’espace de quelques heures, l’îlot rocheux en une véritable île. Un phénomène naturel impressionnant qui se produit une dizaine de fois par an.



Cette particularité fait du Mont Saint-Michel la seconde destination mondiale, après le Canada, offrant une vue exceptionnelle sur ce type de phénomène. En effet, si le marnage maximal observé dans le monde correspond à celui de la baie de Fundy (16 mètres) située au Canada, celui-ci est directement suivi du Mont Saint-Michel (jusqu’à 15 mètres).



C’est en 2015 (21 mars) que le Mont connaît la plus grande « marée du siècle » marquée par un coefficient de 119 sur une échelle de 120. Près de 30 000 personnes s’étaient rendues sur l’île pour observer ce phénomène historique. A noter que la prochaine « marée du siècle » est prévue le 3 mars 2033.



- Mont Saint Michel



Le Mont Saint-Michel, où le culte est introduit en 709, devient dès les 12e et 13e siècles, l'un des plus grands centres de pèlerinage au sein du monde chrétien de l’Occident. L’abbaye du Mont Saint-Michel est quant à elle construite à partir du Xe siècle.



En plus d’être un lieu de rencontres des personnalités politiques et des intellectuels éminents du Moyen Âge, le Mont Saint-Michel a été visité, durant des siècles, par d’innombrables pèlerins, dont de nombreux rois français et anglais.



La construction de l’abbaye se poursuit jusqu’au 19e siècle. La hauteur de l’édifice, où interviennent de nombreux changements architecturaux durant l’époque, mesure environ 80 mètres.



Au cours de la «Guerre de Cent ans», qui, au XVe siècle, a opposé les rois de France de la dynastie des Valois aux rois d'Angleterre, de hauts remparts ont été érigés, une muraille destinée à protéger le Mont Saint-Michel et son abbaye des attaques des Anglais.



A partir de 1873, le monument est utilisé comme prison pour prêtres réfractaires. Puis, en 1811, suite à un décret impérial, l’abbaye est transformée en maison de force dont les prisonniers sont surtout des pamphlétaires et des jansénistes.

En 1874, la bâtisse est classée monument historique et sa longue restauration débute.



Le Mont Saint Michel, dont l’entretien a coûté 20 millions d'euros depuis 2007, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979.


           

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement