France: Nicolas Sarkozy fait appel de son renvoi en correctionnelle


Vendredi 30 Mars 2018 - 15:51
AA


Les avocats de Nicolas Sarkozy ont annoncé jeudi faire appel du renvoi devant le tribunal correctionnel de l’ancien président français Nicolas Sarkozy, pour «corruption passive» et «trafic d’influence» dans l’affaire dite « des écoutes », d’après une information révélée par la presse française.


Après sa mise en examen il y a quelques jours seulement pour « corruption passive », « détournement de fonds public libyens » et « financement illégal de campagne électorale » dans l’affaire du financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy fait aujourd’hui face à un nouveau chapitre judiciaire. 

D’après le journal d’informations Le Monde, les juges financiers ont signé jeudi, une ordonnance qui prévoit le renvoi devant le tribunal correctionnel de Nicolas Sarkozy pour « corruption passive » et « trafic d’influence » mais ses avocats ont immédiatement fait part de leur intention de faire appel de cette décision, selon RFI. 

Cette décision des magistrats intervient alors que le recours en nullité, formulé par Nicolas Sarkozy devrait être examiné le 25 juin prochain. 

« Est-ce parce que Nicolas Sarkozy est partie à la procédure qu’une telle incongruité judiciaire est possible ? Est-ce parce que les deux magistrats anticipent un rejet du recours avant même que la chambre d’instruction ait statué ? » s’interrogent ses avocats cités par RFI. 

L’ancien président français est soupçonné d’avoir aidé l’ancien avocat général à la cour de cassation, Gilbert Azibert, à obtenir un poste à Monaco en échange d’informations confidentielles sur un autre dossier dans lequel Nicolas Sarkozy est mis en cause. 

C’est le parquet national financier (PNF) qui avait requis le renvoi en correction de l’ex-chef de l’Etat en octobre dernier. 

Nicolas Sarkozy pourrait donc comparaître très prochainement devant la Cour de Cassation si son recours est rejeté, aux côtés de Gilbert Azibert mais aussi de Thierry Herzog, son ami et avocat, pour les faits de « corruption passive » et de « trafic d’influence » qui lui sont reprochés.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss