L'Aquarius est arrivé dans le port de Valence


Lundi 18 Juin 2018 - 14:03
Reuters


VALENCE, Espagne - L’Aquarius, navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), est arrivé dimanche dans le port espagnol de Valence où ont débarqué les migrants qu’il a secourus et à qui l’Italie et Malte avaient refusé d’ouvrir leurs ports.


Face au refus des autorités de Rome et La Valette de les prendre en charge, le gouvernement socialiste espagnol de Pedro Sanchez a accepté lundi de les accueillir dans le port de Valence, sur la côte est de la péninsule ibérique.

Avant l’Aquarius, deux autres navires appartenant au même convoi étaient parvenus dimanche dans le port espagnol. A eux trois, ils transportaient 629 migrants, dont 123 mineurs non accompagnés, tous récupérés au large des côtes libyennes.

Les migrants ont été accueillis par des responsables locaux et par les services de la police espagnole qui ont commencé à recueillir leurs identités et des informations personnelles.

Plus de 2.300 personnes, des volontaires, des traducteurs et du personnel de santé, étaient présents sur le port de Valence pour l’arrivée de ces migrants. Le secrétaire général de la Croix-Rouge Elhadj As Sy était également présent.

“Cette triste odyssée des gens de l’Aquarius est un nouveau rappel que tous les peuples, quelle que soit leur nationalité ou leur statut migratoire, doivent bénéficier d’une assistance de base et d’une protection”, a commenté Sy.

“Aucun être humain n’est illégal et les gens qui ont besoin d’aide doivent recevoir de l’aide”, a-t-il ajouté.

Médecins sans frontières a publié sur Twitter une photo de l’une de ses équipes expliquant aux migrants à bord de l’Aquarius comment allaient de dérouler les procédures de débarquement.

PUBLICITÉ


“Les gens sont calmes et contents d’être arrivés en Espagne”, a dit l’ONG.

Les sept femmes enceintes qui se trouvaient sur le bateau ont été immédiatement prises en charge pour des examens médicaux et tous les arrivants ont bénéficié d’une assistance psychologique.

L’opposition aux migrants s’est fortement accrue en Italie où plus de six cents mille réfugiés sont arrivés au cours des cinq dernières années, favorisant la poussée électorale de la Ligue, formation d’extrême droite qui fait partie de la coalition au pouvoir.

Ce sentiment est moins prononcé en Espagne mais le nombre d’arrivants croît rapidement. Les gardes-côtes espagnols ont porté secours à un millier de personnes vendredi et samedi.

La plupart des Espagnols soutiennent l’idée d’accueillir et d’apporter une aide aux réfugiés, indiquent les enquêtes d’opinion, une tendance qui a permis au chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez de proposer l’accueil de migrants présents sur l’Aquarius.

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu au téléphone avec le Premier ministre libyen, Fayez Sarraj, pour évoquer le contrôle des flux migratoires entre la Libye et l’Europe.

“Ils ont décidé dès à présent, dans la continuité de la visite du président du Conseil des ministres italien (...) de renforcer encore leur coopération pour mieux maîtriser les flux migratoires et lutter plus efficacement contre les filières criminelles de traite des êtres humains”, dit un communiqué de l’Elysée.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss