L'Arabie Saoudite va creuser un canal le long de la frontière du Qatar


Mardi 10 Avril 2018 - 12:19
AA


Le Conseiller au cabinet du Roi saoudien, Saud al-Qahtani, a confirmé que l’Arabie saoudite se propose de creuser un canal le long de la frontière avec le Qatar, transformant ce dernier en île.


Il s’agit d’une première déclaration saoudienne officielle au sujet de la nouvelle diffusée par des médias locaux, selon laquelle un canal serait creusé le long de la seule frontière terrestre du Qatar le reliant à l’Arabie saoudite.

"En analysant les informations relayées au sujet du canal Salwa, le Qatar deviendrait une partie de l’île Salwa", a tweeté, lundi, al-Qahtani.

"La décision qui prévoit de changer la géographie en créant l’île Salwa contrevient-elle au droit public international? L'Arabie Saoudite a-t-elle le droit d'y [île Salwa] établir une base militaire? Le Royaume, est-il en droit d'y mettre son réacteur nucléaire? Ainsi que la décharge de déchets nucléaires ?", s’est interrogé le haut responsable saoudien dans un deuxième tweet.

Et al-Qahtani de répondre aux questions qu’il avait posées : "Effectivement, l’Arabie saoudite a le droit de le faire à 10 000%".

Se référant à la crise du Golfe, le Conseiller au cabinet du Roi saoudien, a lancé : "J’ai déjà dit, au début de la crise, que nous n’avons même pas commencé [à prendre des mesures punitives contre le Qatar]".

Le 5 Juin dernier, l'Arabie Saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis et le Bahreïn avaient rompu leurs liens avec le Qatar, sous prétexte de "soutien au terrorisme", ce que Doha avait rejeté fermement, au milieu d’appels régionaux et internationaux pour mettre fin à la crise et à opter pour un dialogue direct entre ses parties.

Des médias saoudiens avaient révélé, au cours des derniers jours, que le Royaume se propose de creuser le canal Salwa le long de la frontière terrestre saoudienne avec le Qatar.

Ce canal de 60 kilomètres de longueur reliera le port de Salwa à la région de Khor Al Udeid, sur la frontière avec le Qatar.

L'Arabie saoudite sera le seul propriétaire de ce canal puisqu'il sera creusé sur son territoire à un kilomètre de la frontière avec le Qatar. Une zone militaire saoudienne, sur cette frontière, serait, également, établie tandis qu’une partie de la même frontière servirait de décharge du réacteur nucléaire saoudien que Riyad envisage de construire.

Le journal saoudien "Sabq" a rapporté, lundi, que l'Union saoudienne d'investissements entend creuser le canal précité faisant recours à l’expertise d’entreprises égyptiennes pilotes dans le domaine du forage.

De leur côté, les journaux saoudiens ont fait savoir que le projet requiert une approbation officielle ainsi qu’une autorisation de construction pour que les travaux, qui devraient durer 12 mois, soient lancés.

Le coût de ce projet est estimé à 2,8 milliards de riyals saoudiens (environ 746 millions de dollars).

En décembre 2017, l’Arabie saoudite avait fermé le passage frontalier de Salwa, lequel étant le seul passage terrestre reliant le Royaume au Qatar.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss