L'Iran va cesser ses ventes de pétrole à des pays européens


Mercredi 15 Février 2012 - 14:12
AFP


Téhéran - L'Iran a convoqué séparément les ambassadeurs de six pays européens (France, Italie, Espagne, Grèce, Portugal, Pays-Bas) pour leur signifier son intention de cesser ses ventes de pétrole, ont rapporté mercredi des médias iraniens.


L'Iran va cesser ses ventes de pétrole à des pays européens
"Aujourd'hui, les ambassadeurs de certains pays européens ont été convoqués au ministère des Affaires étrangères et il leur a été signifié que l'Iran allait revoir ses ventes de pétrole à ces pays", selon le site de la télévision publique.

Selon la chaîne iranienne Press-TV, l'Iran a "cessé ses exportations de pétrole vers six pays de l'Union européenne".

"La question n'a pas été abordée", a toutefois déclaré à l'AFP sous couvert d'anonymat un diplomate d'un des pays, dont l'ambassadeur a déjà été reçu au ministère.

Les ambassadeurs de France, d'Italie, d'Espagne, de la Grèce et des Pays-Bas se sont également rendus au ministère des Affaires étrangères.

Les pays de l'UE se sont mis d'accord le 23 janvier pour imposer un embargo pétrolier graduel sans précédent contre l'Iran ainsi que pour sanctionner sa banque centrale afin d'assécher le financement de son programme nucléaire controversé.

Les nouveaux contrats pétroliers avec l'Iran ont été interdits par l'UE avec effet immédiat, mais les principaux acheteurs du pétrole iranien (Grèce, Italie et Espagne) ont jusqu'au 1er juillet pour annuler les contrats existants le temps de trouver d'autres fournisseurs.

Deuxième pays de l'Opep, l'Iran produit actuellement 3,5 millions de barils de pétrole par jour et en exporte près de 2,5 millions, dont environ 20% vers des pays de l'UE et plus de 70% vers les pays d'Asie.

Téhéran avait menacé d'arrêter avant le 1er juillet ses exportations vers les pays européens.

Israël, les Américains et les Européens accusent l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme à des fins civiles, ce que Téhéran dément.


           

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement