La BCE maintient son taux directeur dans un contexte d'envolée de l'euro


Jeudi 7 Octobre 2010 - 15:24
AFP


Francfort (Allemagne) - La Banque centrale européenne (BCE), confrontée à la tentation de ses homologues d'assouplir encore davantage leur politique monétaire et à l'envol de l'euro, a choisi de maintenir le cap en laissant son principal taux directeur inchangé à 1% jeudi.


Jean-Claude Trichet
Jean-Claude Trichet
La BCE laisse ainsi ouvert le robinet du crédit, offrant aux banques des volumes illimités de liquidités à ce taux historiquement bas, adopté en mai 2009.

C'était une décision largement attendue par les économistes qui guettent davantage une éventuelle déclaration du président de l'institution monétaire Jean-Claude Trichet sur le calendrier de sortie des mesures de crise, lors de la conférence de presse qui suit la réunion du conseil des gouverneurs, à partir de 12H30 GMT à Francfort (ouest).

A la fois agréablement surprise par la vigueur de la reprise dans la zone euro, qui éloigne le spectre d'une rechute, et inquiète de la possibilité que certains établissements financiers deviennent dépendants aux facilités financières qu'elle leur accorde, la BCE a laissé transparaître ces derniers temps la tentation de revenir rapidement à davantage d'orthodoxie.

Mais cette stratégie se heurte à la position radicalement opposée de ses principales homologues.

Jugeant la reprise fragile, la Réserve fédérale américaine (Fed) s'est dite prête à remettre la planche à billets en marche afin de soutenir l'économie nationale. La Banque du Japon a opté pour la même stratégie, renouant cette semaine avec sa politique de taux zéro.


           

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement